FOOTBALL : L’ASC en visite au CHU

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’ASC en visite au CHU

Quatre joueurs de l’Amiens SC ont participé ce mercredi à une visite dans le service des enfants handicapés et malades. Ils se sont rendus à l’Hôpital Sud d’Amiens au 4e étage dans les services de la chirurgie orthopédique, viscérale, pneumonie. Laurent Heloïse, Emmanuel Bourgaud, Julien Ielsch et Jonathan Tinhan ont été impressionnés devant ces jeunes atteints de maladie très grave.

Ce n’est certes pas la première fois que des joueurs de l’ASC sont sollicités et invités à rendre visite à des enfants malades à l’Hôpital Sud d’Amiens.

Mais à chaque fois, c’est la même chose : l’image est attendrissante entre le joueur qui arrive dans la chambre en pleine forme physique et l’enfant qui est dans son lit, en attendant soit de subir une délicate opération ou qui l’a eue auparavant.

Julien Ielsch, Laurent Heloïse, Jonathan Tinhan et Emmanuel Bourgaud ont eu le cœur remué ce mercredi après-midi devant tant d’injustice car ce n’est pas normal qu’un garçon ou une fille d’une dizaine d’années se retrouve dans un lit, touché soit par un cancer soit une tumeur au cerveau.

La vie est parfois injuste mais les quatre joueurs de l’ASC ne peuvent offrir que leur sourire, des posters et parfois un maillot dédicacé par tous les joueurs du groupe. Il faut voir alors les yeux de ces enfants qui s’illuminent. Il  y a même parfois de la joie lorsque le gamin qui aime le football, présente à nos quatre joueurs de l’ASC un programme du prochain Euro.

Laurent Heloïse n’avait jamais participé à une telle opération dans les clubs dans lesquels il a joué. « Pour moi, c’est un plaisir de voir un sourire sur le visage de ces gamins. Cela me touche d’autant que je viens d’être papa récemment ».

Emmanuel Bourgaud va un peu plus loin : « Moi aussi j’ai des enfants. Et je vais vous dire qu’après une telle visite dans un hôpital, cela va nous rendre encore plus forts ».

Avec Flavien (16 ans), passionné de rugby, Julien Ielsch se laisse entraîner vers la chasse en baie de Somme ou dans les étangs. Une passion commune. Jonathan Tinhan signe moult posters et se montre véritablement « secoué » par tant d’injustice.

Une maman lance alors à nos quatre joueurs :  « Vous savez Armand est heureux de vous voir ». Ce que confirme Virginie Rigolle, la porte-parole de l’hôpital et pour qui, l’image du footballeur, « qui reste très porteuse dans l’esprit de ces jeunes handicapés ».

Les parents ont évidemment un rôle essentiel et sont près de leur enfant au quotidien comme par exemple ceux du petit Elias (9 ans). On quitte alors  ce 4e étage de l’hôpital Sud réservé aux enfants malades  avec le sentiment que le sport et plus particulièrement le football, peuvent venir en aide, ne serait-ce qu’à partir d’une simple visite, à des enfants à qui la vie n’a pas rendu les choses simples.

Lionel HERBET