Bruno Stefanczyk, le kiné de Stravius et de l’ASC

jeremy stravius et Bruno STEFANCZYK-gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Bruno Stefanczyk, le kiné de Stravius et de l’ASC football

L’Amiens SC Football a toujours possédé d’excellents kinésithérapeutes. Le plus célèbre reste à ce jour Frédéric Mankowski qui, en 1998, fut le kiné de l’équipe de France, championne du monde.

Passer des muscles de Stravius à ceux d’Adenon

Cette saison, l’ASC a la chance d’avoir Bruno Stefanczyk qui est le kiné de Jérémy Stravius mais aussi celui de l’équipe de France de natation.
Ces derniers quinze jours, Bruno Stefanczyk a accompagné les nageurs du club d’Amiens aux Etats-Unis. Ce jeudi matin, Bruno était de retour à la Licorne dans son cabinet occupé la veille par son collègue Olivier Henneuse.
D’un seul coup, il est passé des muscles de  Jérémy Stravius à ceux de Khaled Adenon.

Bruno Stefanczyk est un homme très occupé en ce sens qu’il partage ses activités professionnelles entre l’ASC mais aussi le club d’Amiens de natation sans oublier évidemment son activité personnelle.
Durant une quinzaine de jours, Bruno  a accompagné Jérémy Stravius aux Etats-Unis où le nageur amiénois a effectué un stage avec son club.
Jérémy Stravius a réussi quelques bonnes performances, remportant le 200m mais  la plus marquante a été d’avoir devancé l’immense champion qu’est Michael Phelps.

Comment se trouve donc Jérémy, selon son kiné préféré ?

« Nous sommes d’abord allés en Floride pour un stage de préparation et ensuite, nous nous  sommes rendus à Austin pour la compétition, rappelle Bruno. « J’accompagnais les nageurs d’Amiens et du Pôle France. Jérémy a battu Phelps.  Même si ce n’est plus le grand Phelps, il faut quand même être capable de le battre. Phelps peut revenir au plus haut niveau mais il ne lui reste plus que trois mois pour se qualifier pour les Jeux. Jérémy a bien bossé  et il a réussi de bons temps. Par exemple, il est le 2e derrière le champion olympique Nathan Adrian. Et puis descendre sous les 49s après un stage comme celui-là, c’est très encourageant. »

Bruno Stefanczyk aime changer de sport

« C’est bien de passer du nageur au footballeur. Cela varie. Et surtout c’est différent. En natation, il y a beaucoup de récupération tandis qu’en football, il y a des soins, des massages, de la rééducation etc »..
Bruno va rester à Amiens  toute cette semaine et n’ira pas à Nice où Jérémy Stravius est engagé pour la première étape de la Golden Tour.

Par contre, lors de la deuxième étape qui va se dérouler à Amiens du 5 au 7 février, à Amiens, Bruno sera aux côtés de Jérémy  avant d’effectuer un nouveau déplacement à Ténérife. A noter et c’est un beau clin d’œil, cette épreuve Golden Tour est dédiée à la mémoire de la championne olympique Camille Muffat, décédée tragiquement voici un an.

Lionel HERBET

Bruno Stefanczyk-kiné asc-stravius-gazettesports.
 Bruno Stefanczyk, le kiné des champions !      Photo : Lionel Herbet-Gazettesports