HOCKEY SUR GLACE : Ligue magnus, Angers vs Amiens

hockey sur glace/ gothiques/ gazette sports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le match de ce soir doit permettre à Amiens d’accrocher la 4ème place, ou à Angers de prendre une avance confortable sur les picards

Après la défaite de nos Gothiques face à Starsbourg, et une reprise de confiance  face à Chamonix… Nos amiénois arriveront-ils à vaincre les angevins ?

Olivier Duclos, après sa balade alpine, n’est pas présent.

1er tiers :

Le match débute sur une prison dans chaque camp, sans conséquence ; les équipes tirent au but mais les gardiens veillent. La 10ème minute de jeu vient de débuter lorsque Julsht-White adresse un tir de la bleue ; il trompe Mitch masqué sur ce coup, (assistance de May et Thillet).

Les picards essaient de mettre la pression, ils tirent au but, mais Neau est présent ; la défense samarienne pour sa part enchaîne les erreurs, mais sans préjudice pour le moment.

Cela ne peut pas durer, à 16’07 Hrdel est puni pour « obstruction », et il ne faut que 18 secondes à Riendeau pour inscrire le second but angevin, (assistance de Julsht-White et de May).

Le match s’emballe et c’est Campbell qui va cirer le banc, pour « accrocher », (16’59), Paul Crowder ne se fait pas prier et permet aux gothiques de revenir à un but des ducs, (17’19),

Las, c’est maintenant Romain Bault qui est puni ; le public se demande encore ce que l’arbitre, un peu à l’ouest, a pu voir. Tim Carr fait une grossière erreur de passe en retrait devant sa cage, sans conséquence, mais dans l’action qui suit, c’est Thillet qui inscrit le 3ème but des ducs alors qu’il ne reste que 5 secondes de jeu dans cette période.

Fin du premier tiers sur ce score de 3 buts à 1 pour Angers ; au nombre de tir, les deux équipes sont au coude à coude.

Il est impératif pour les Gothiques de resserrer la défense et d’aller au bout de chaque action s’ils ne veulent pas rater ce dernier rendez-vous de l’année 2015.

2ème tiers :

Le deuxième tiers n’a débuté que depuis 29 secondes et déjà un tir d’Angers sur le poteau, c’est ensuite un choc d’un duc contre Mtich ; ce dernier mettra plusieurs minutes avant de récupérer. A 22’04, l’arbitre, vraiment moyen ce soir, envoie un joueur de chaque camp en prison ; A 4 contre 4, Amiens est largement dominé, mais c’est Tim Crowder qui profite d’une récupération de palet pour tromper Neau et inscrire le 2ème but gothique.

La révolte aurait-elle sonnée ? On croit qu’Amiens a égalisé, mais bizarrement, l’arbitre refuse le but et, au contraire, envoie Shane Luke en prison. Angers, en supériorité touche à nouveau le poteau et, finalement, devant une défense picarde totalement débordée, inscrit le 4ème but par Lacroix.

Le jeu est maintenant  dominé par les angevins et il faut un Mitch de première classe pour maintenir le bateau à flots. Pourtant, à 31’59, Shane Luke permet à Amiens de revenir à un but des angevins, (assistance de Paul Crowder et de Fabien Kazarine). Dans la foulée, Lacroix est envoyé, à son tour, cirer le banc (32’56) ; on se prend à espérer à nouveau, le jeu de puissance picard est enfin installé, Neau n’a pas l’air au mieux, et à 34’57 c’est Fabien Kazarine qui égalise, en supériorité numérique, (assistance de Shane Luke et de Mitch Fillman).

La fin du second tiers est sifflée sur ce score de parité : 4 buts à 4, au nombre de tir, c’est toujours aussi serré  puisque Amiens a tiré 13 fois pour 12 à Angers.

Il ne va pas falloir se louper sur le dernier tiers-temps.

3ème tiers :

La troisième période débute et Joël Champagne est puni pour « retenir », les ducs essaient d’installer leur jeu de puissance, mais les picards dégagent hors de leur zone ; en à peine 5′ de jeu, Angers tire 6 fois sur le portier picard contre 0 pour nos joueurs. La 46’ de jeu voit Julien Albert donner un coup de crosse au visage de Shane Luke, il est puni, mais les gothiques n’en profiteront pas, un seul tir sur la cage en 2’, vraiment trop peu pour espérer marquer. Finalement Jeff Smith se voit à son tour pris par la patrouille, (49’49), en supériorité numérique, les angevins vont scorer à nouveau par Riendeau qui reprend un rebond de Mitch ; 5 buts à 0 pour les ducs, dont 4 buts en supériorité numérique.

Il ne reste qu’une minute à jouer et Mitch sort de sa cage ; hélas, rien n’y fera et nos picards laissent partir le match.

Après cette défaite, les Gothiques reculent à la 6ème place, à égalité avec Brest, mais seulement à 7 points du 9ème, Briançon.

Rendez-vous le 6 janvier, au Coliséum, pour, nous l’espérons,  une victoire contre les Ducs, les autres, ceux de Dijon, qui, pour la petite histoire, viennent de battre le Dragon par 6 buts à 4.

Patrick GRAUX