4L Trophy : Participation confirmée !

4L Trophy
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Retrouvons Estelle & Guillaume, notre équipage amiénois du 4L Trophy

Nos 2 pilotes en herbe confirment leur participation à ce raid en clôturant le budget inscription grâce à leurs généreux sponsors.

Nous retrouvons ainsi, parmi d’autres le garage Renault de Feuquières en Vimeu, le Mc do du centre-ville, la poissonnerie Dupuis des halles au frais, la Taverne électrique, l’English pub et le forum à Amiens. C’est pour eux l’occasion de participer à un projet dynamique et humanitaire car rappelons le, le but étant d’acheminer du matériel scolaire aux enfants marocains.

Comme le précise M. Dupuis «  C’est un raid auquel j’aurais souhaité concourir  et j’aurais été content de trouver des entreprises pour me soutenir » ou bien les associés de l’English pub en centre ville, très enthousiaste face à ce projet « Nous pensons qu’il est important de soutenir ces projets solidaires et de garder nos jeunes dans cette dynamique afin de transmettre des valeurs humaines »

La prochaine étape est la clôture du budget total qui comprend le budget essence, la nourriture sur place et les frais d’éventuels réparations durant la course pour un montant de 1 500€, somme qui peut paraître assez lourde mais réalisable grâce la participation de nombreux partenaires sur Amiens et ces alentours et aux déductions fiscales faites aux associations d’autant plus qu’elle correspond à la finalisation de ce projet.

Notre équipage préfère faire participer les entreprises locales comme l’explique Guillaume « Au delà de la communication faite sur le raid, je pense que c’est également l’occasion pour nos partenaires de faire un geste solidaire, de soutenir l’investissement des jeunes et de partager nos valeurs régionales»

Ainsi l’impression des stickers de leurs sponsors est prévue fin décembre grâce à leur partenaire bâches 80, basé à Abbeville et seront directement apposé sur la 4L que vous retrouverez peut être en centre ville, au détour d’un regard.

Estelle et Guillaume