Franck Blondeau connaît bien ce sujet puisqu’il est préparateur mental. Après avoir été entraîneur de foot à l’US Camon et professeur d’EPS, il prend en charge de nombreux sportifs en quête de performance.

« L’objectif en matière de préparation mentale c’est de permettre à des sportifs de tous niveaux de pouvoir développer leurs qualités mentales et de les optimiser pour être performant. » Nous dit-il.

Comment se déroule la préparation mentale ?

« Il y a d’abord le premier contact avec l’athlète, ça me permet de savoir ce qu’il recherche mais aussi d’évaluer son potentiel, connaître ses caractéristiques, sa personnalité et son mode de fonctionnement. Ensuite nous mettons en place des séances d’entraînements. C’est un travail qui se fait aussi bien à travers des entretiens, des techniques et des outils comme l’imagerie mentale, la relaxation, la fixation d’objectif. Toutes ces techniques permettent d’améliorer la concentration, la motivation, la gestion du stress, des émotions(d’optimiser la confiance en soi et d’améliorer …) . Cela contribue à améliorer ses performances, qu’elle soit dans un sport individuel ou collectif. »

Combien de temps accompagnez-vous un athlète ?

« En générale entre trois et cinq mois mais il n’y a pas de règle. Le but, n’est pas de rendre un sportif dépendant mais de lui permettre d’acquérir son autonomie pour qu’il puisse trouver les bons leviers, les bons automatismes pour non seulement être plus performant et en plus mieux vivre sa pratique sportive. »

Qui sont les sportifs que vous avez déjà pris en charge ?

« Cette année j’ai travaillé avec les jeunes du centre de formation des Gothiques d’Amiens, ainsi qu’avec la Ligue de Picardie de Football. A titre particulier avec d’autres sportifs, notamment une jeune fille qui était en équipe de France de parachutisme. Cette saison je m’occupe d’un joueur professionnel de l’OGC Nice et d’autres sportifs de haut niveau. C’est très appréciable de pouvoir contribuer au développement et à la progression d’un athlète. »

A quel point le mental peut-il influencer les performances ?

« Un athlète qui est bien dans sa peau et dans sa tête pourra exploiter le maximum de son potentiel. Si le mental est mal exploité il peut nuire à la progression et au bien être de l’athlète. Je suis convaincu et persuadé à travers mes expériences que nous pouvons améliorer certaine qualités et que le mentale est un facteur essentiel de la performance. Je pense que ça deviendra incontournable dans les prochaines années. Dans les pays anglo-saxons il y a des préparateurs mentaux dans toutes les structures. Dans l’avenir les préparateurs mentaux auront autant de place et d’importance dans les clubs et les fédérations que les préparateurs physiques. »

Propos recueillis par Francis LETOCART




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.