Pour leur entrée dans le championnat National, l’ASC qui alignait pas moins de neuf nouveaux joueurs (seuls Lefort et Heloïse étaient titulaires la saison passée) est tombé, contre toute attente, à Belfort (2-1).

Christophe Pélissier avait bien raison de dire avant le match qu’un déplacement chez un promu, n’était pas une sinécure. En effet, l’ASC a été mené 1-0 et revenu au score mais s’est fait piéger par Regnier auteur des deux buts de son équipe.

C’est évidemment une grosse désillusion pour les Amiénois qui avaient pourtant réussi de bons matches amicaux. Les équipiers de Julien Ielsch n’ont pas su « tuer » le match au cours des 45 premières minutes de jeu.

Déception au retour à la mi-temps au vestiaire des joueurs de l’ASC qui se trouvaient menés alors que dans l’ensemble, ils avaient eu plus de possibilités de marquer.

En effet, les équipiers de Julien Ielsch avaient eu au moins quatre occasions de marquer, d’abord par Crehin dont le tir était détourné en corner par le gardien Veron , une percée de Tinhan taclé in-extrémis par Josse, une tête de Heloïse  sur le poteau et surtout une balle lobée de Tinhan qui passait au-dessus de la cage de Veron. Ce dernier se mettait encore en évidence juste avant le repos sur une frappe à bout portant de Heloïse.

Mais à force de ne pas marquer, l’ASC se faisait surprendre sur un coup-franc bien tiré par Kaddha et dévié dans le but de Renier (39e).

Contre toute attente, Belfort, promu dont il fallait se méfier menait au score face à l’ASC.

Christophe Pelissier avait composé son équipe en tenant compte des quatre absences (trois suspendus et un blessé Fofana, Adenon, Cauchy et Henaini).

A la reprise, les Amiénois semblaient un peu sonnés et au bout de dix minutes, Pélissier appelait Eickmayer à la place de Bourgaud. Histoire de donner un peu plus de jus à sa formation. Il est vrai que la chaleur était encore lourde en cette soirée à Belfort (plus de 30°). L’entrée en jeu de Joachim Eickmayer était salutaire puisque Vincent Créhin, égalisait suite à une belle talonnade d’Eickmayer lui-même (62e) : 1-1).

Cette égalisation était de courte durée puisque suite à une perte de balle dans le milieu de terrain, la balle parvenait à Renier qui battait Gurtner et marquait ainsi son deuxième but de la soirée (72e) : 2-1. Juste après, Soumah ratait l’égalisation en tirant au-dessus. A moins de dix minutes de la fin, Betina et Haddou entrent en jeu à la place de Ielsch et Monconduit.

Dans les dernières secondes de jeu, sur coup-franc de Soumah, repris de la tête par Fontaine, le gardien Veron réussissait encore une parade superbe et  sauvait son équipe. Sur le coup, Fontaine était ko et se faisait soigner  sur la touche. Mais en définitive, Belfort conservait le bénéfice de son succès qui constitue une réelle surprise.

Il faudra réagir vendredi prochain contre Chambly à la Licorne.

ASM Belfort- Amiens SC : 2-1 (1-0)

But : Regnier (40e, 72e)  pour Belfort ; Créhin (62e) pour Amiens.




  • Laisser un commentaire