Nous avons eu le plaisir de rencontre Annemicke avant le début du match de hockey sur gazon ASC – Stade Français de ce 31 mai. Annemieke est l’entraîneuse du club avec Maxime Peroniat. De souche hollandaise, elle est au club depuis 1997. Elle a été championne du monde en 1990 et médaillée de bronze aux jeux olympiques de Seoul de 1988 : Respect  Annemicke.

Elle a bien voulu discuter avec moi, en toute simplicité, ce qui m’a permis de mieux cerner ce club et ce sport qui m’était totalement étranger.

Patrick GRAUX : Pouvez-vous m’expliquer comment s’articule le championnat de France National dans lequel figure l’ASC ?

Annemieke FOKKE : « Ce championnat comprend deux phases ; la première est un championnat « normal » qui permet de hiérarchiser les équipes ; nous avons terminé premier de cette phase. La deuxième phase, pour nous, du fait de notre classement, est la phase d’accession à l’Elite. »

PG : Il reste deux journées à disputer et vous êtes dernier de cette poule d’accession ?

AF : « Effectivement, mais il ne faut pas simplement regarder ce classement ; avant cela, je pense qu’il y a les résultats à analyser, et là, on s’aperçoit que nous avons souvent raté la victoire de pas grand-chose. »

PG : Alors, la montée en Elite, partie remise ?

AF : « Nous avons un groupe jeune, donc : oui, nous apprenons continuellement, et, clairement, la montée c’est l’objectif de la saison à venir. »

 

PG : L’équipe d’Amiens est composée d’amateurs, de semi-pro ou de pro ?

AF :  » 100 % amateurs, c’est notre politique, mais de toute façon, les moyens commandent. »

PG : Au niveau du recrutement, avez-vous suffisamment d’effectif ?

AF : « Oui, tenez, aujourd’hui, j’ai au moins 17 noms pour la feuille de match, et je n’ai droit qu’à 16 ; en ce qui concerne l’équipe « B », qui a joué à l’extérieur, il y avait plus de joueurs que nécessaires ; il  n’y a que pour l’équipe « C » qui est un peu juste en effectif. »

PG : Les féminines jouent avec Abbeville, elles ont constitué une « entente » ?

AF : « Oui, pas les moyens humains de faire autrement…. »

Merci Annemieke et bon match.

Patrick GRAUX




  • Laisser un commentaire