La relève de Teddy Bertin ???

0
51

Gambardella : Arnaud Binet et les Amiénois veulent éliminer Caen

Nul doute que ce mercredi après-midi, les spectateurs seront nombreux à vouloir assister au match comptant pour les 32e de finale qui va opposer l’Amiens SC au Stade Malherbe de Caen sur la pelouse annexe de la Licorne. Récemment, nous avons surtout évoqué les souvenirs de Teddy Bertin qui était joueur de l’ASC lorsque l’équipe  s’était illustrée en 1987 et qui, aujourd’hui, est l’entraineur.

L’équipe amiénoise  va défendre ses chances avec enthousiasme, bien motivée par Teddy Bertin.

Dans cette formation, nous nous intéresserons au capitaine Arnaud Binet pur produit du centre et qui est appelé régulièrement par Patrick Abraham et Patrice Descamps, à venir évoluer en CFA 2.

Arnaud Binet est originaire de l’Oise. Né le 25 mars 1996 à Beauvais, il a démarré très tôt puisqu’à l’âge de quatre ans, il a pris sa première licence à l’AS Allonne. Il a joué une saison à Beauvais avant de débarquer à l’ASC par l’entremise de Patrick Abraham qui l’avait repéré lors de la coupe nationale des 15 ans à Clairefontaine.

Arnaud vient d’entamer, mine de rien, sa quatrième saison à l’ASC avec successivement comme éducateurs Patrice Descamps, Vincent Mattey, Lakhdar Adjali et Teddy Bertin. C’est ma deuxième saison avec  les U 19 mais je m’entraine régulièrement avec les CFA 2. »

Outre le football, Arnaud poursuit ses études en Terminales E S au Lycée de la Hotoie et loge au centre de formation.

Quand on évoque la Gambardella avec Arnaud Binet, on ne peut pas ne pas évoquer le passé. Mais le présent nous rejoint rapidement. Arnaud Binet est réaliste. Il mesure la difficulté de la tâche mais en coupe, tout est possible. « Caen est un très bon adversaire que nous avons rencontré en championnat. Maintenant, nous abordons le match avec beaucoup d’impatience. Cela fait un moment que nous ne jouons pas en raison de l’état des terrains. C’est un match de coupe et nous avons notre mot à dire. Et puis, tout est possible dans le football. Caen n’est pas imbattable. Nos adversaires ont leurs qualités et nous avons les nôtres. A nous de prendre le match au sérieux et surtout d’être déterminés comme nous l’avons fait depuis le début et notamment à Calais où nous avons été très solidaires. Toute l’équipe est concentrée, à l’écoute du coach. Nous écoutons ses conseils. Il est très proche de nous. Dommage cependant que Sanogo est suspendu. Nous sommes confiants et surtout, nous ne partons pas comme des défaitistes. A nous de ne pas le décevoir».

Ce mercredi 11 février à 15 heures, terrain annexe de la Licorne

Amiens SC- Stade Malherbe de Caen

Lionel Herbet




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.