Coupe d’Afrique des Nations

Le combat fratricide de Marvin Baudry contre le  R D Congo

Personne n’aurait imaginé un tel scénario.

Soit un quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations opposant les deux voisins, les frères « ennemis » le R D Congo (capitale Kinshaha) et le Congo Brazzaville.

Ce match  va provoquer la fête et un énorme enthousiasme de chaque côté du fleuve Congo.

L’équipe du Congo Brazzaville est un peu la surprise du chef en ce sens que généralement, on estimait qu’elle n’avait aucune chance de se qualifier dans un premier temps puis de franchir le premier tour de la phase finale. On se souvient qu’en éliminatoire, contre le Rwanda, le Congo bien que battu sur le terrain, s’était qualifié en raison d’une réclamation de son entraineur Claude Le Roy qui avait découvert la tricherie d’un joueur du Rwanda, licencié auparavant au Congo RD.

Invaincu en trois rencontres, le Congo de Claude Le Roy va se mesurer au RD Congo. Il ne part pas favori mais Marvin Baudry espère bien franchir un nouvel obstacle.

Les joueurs  congolais n’ont pas eu la partie facile dans cette CAN en Guinée Equatoriale et c’est ainsi que récemment, son bus est tombé en panne et ce en pleine forêt. Les joueurs ont été dépannés par le .. Burkina Faso dont le car  était alors vide.

A l’ASC, un joueur connait bien l’équipe du Congo puisqu’il a été international. Il s’agit de Matt Moussilou qui se délecte à l’avance de ce « vrai » derby africain .. qu’il suivra sûrement à la télé.

« C’est vraiment un choc historique. Jamais les deux nations ne se sont rencontrées à ce stade de la compétition. Ce sera un vrai drame pour le perdant et je suis sûr  que le match va laisser des séquelles.  Cela peut jouer au-delà du sport. J’ai des membres de ma famille qui m’appellent régulièrement et me disent que cela va chauffer. Nous sommes un petit pays par rapport au RD Congo qui est immense. Nous sommes un pays sain ».

Et Matt Moussilou de conclure au sujet de Claude Le Roy

« C’est le sorcier blanc.  Le mérite de cette qualification lui revient. La cerise sur le gâteau sera bien sûr la qualification pour les demi-finales. Je suis aussi content pour Marvin Baudry qui représente  le club mais jette aussi la lumière sur la ville d’Amiens ».

A la CAN, tous les entraineurs n’ont pas la chance de Claude Le Roy. Ainsi, Alain Giresse le sélectionneur du Sénégal qui a été éliminé, sait que son sort est scellé : son contrat est terminé. Telle est l’Afrique où la défaite est interdite et où tout peut se produire comme par exemple cette qualification pour les quarts de finale par tirage au sort qui a finalement souri à  la Guinée contre le Mali. En France, cette pratique avait cours à l’occasion de la Coupe de France mais c’était voici un demi-siècle.

Lionel HERBET




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.