Alain Gest « Notre préoccupation est urgente mais nous allons faire le boulot »

Les Ateliers du Sport à Amiens ont connu leur phase ultime samedi 15 novembre dans la salle de réception du 2e étage à la Licorne.

Il s’agissait de faire le bilan d’un mois de réunions au cours desquelles les élus et les représentants des clubs ont fait le point sur la situation actuelle du sport à Amiens. Nous reviendrons sur les conclusions  des différents ateliers  qui durant un mois, ont « planché » sur les problèmes du sport dans la capitale picarde.

Dans un premier temps, nous reviendrons sur l’intervention d’Alain Gest, Président d’Amiens-Métropole, qui connait bien les milieux sportifs et pour cause et à qui, on ne la refait pas.

Le gros chantier qui attend les élus d’Amiens-Métropole durant leur mandat est incontestablement celui des équipements. Ils sont vieillissants,  avait déjà déclaré Alain Gest lors de l’ouverture de ces Ateliers du Sport.

Il a confirmé à la Licorne et il s’est même montré catégorique après avoir indiqué que c’est à partir du printemps 2015, qu’Amiens-Métropole rendra public son projet sportif défini à partir des remarques faites par les responsables de clubs.

« Notre préoccupation est urgente et nous allons faire le boulot.» a encore indiqué Alain Gest.

Parmi les urgences, citons le terrain synthétique de hockey sur gazon mais aussi le stade Moulonguet notamment le synthétique , la Licorne et le problème des piscines .

« Mais surtout qu’on ne me parle plus de la 4e piscine, un vrai serpent de mer » a martelé Alain Gest, n’hésitant pas à répéter ce propos un peu plus tard devant Jérémy Stravius.

« Il faut d’abord que les trois premières piscines fonctionnent bien ».

En ce qui concerne la Licorne, les travaux d’entretien avoisinent les 7 millions d’euros.

« Mais les résultats de l’Amiens SC conditionneront les travaux effectués à la Licorne. La Licorne fut en son temps, notre  fierté. Je suis beaucoup moins fier aujourd’hui de la Licorne. Et puis, l’ASC n’est pas au niveau de son stade » a encore ajouté Alain Gest  qui a encore annoncé qu’Amiens aurait un jour sa piste de skate dans le centre ville et qu’il n’était pas impossible qu’un jour on y fasse du surf et du ski nautique.

Alain Gest a aussi beaucoup insisté sur les grands évènements à venir comme par exemple le Tour de France en 2015, la venue probable d’une équipe nationale avant l’Euro 2016, le congrès de la Fédération française de football en 2017, les championnats de France de tennis de table etc.

« Il faut aider le sport de haut niveau car il permet à notre ville de rayonner. » a conclu Alain Gest.

Lionel HERBET    




  • Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.

    Laisser un commentaire