Samedi dernier l’élite du volley-ball local Amiens Métropole Volley-Ball se déplaçait au Paris Université Club pour sa 6ème journée de championnat.  Un match gagné 3/2 par les Amiénois qui reprennent la troisième place du classement.

L’Amiens Métropole Volley-Ball revient gagnant, avec une victoire au tie break qui fait du bien car sur les trois tie breaks joués depuis le début de saison, c’est le premier que les aigles parviennent à décrocher. (L’AMVB s’était incilné au tie brak contre Rennes et Grenoble).

Déroulement du match

Comme dans beaucoup de disciplines il n’est jamais évident d’aller jouer à l’extérieur contre une équipe parisienne, surtout lorsqu’on parle de niveau semi professionnel ou plus.  L’AMVB est arrivé à Paris et a affronté une équipe du PUC au complet, avec notamment 3 joueurs de l’effectif de Ligue B (le passeur, le réceptionneur-attaquant ainsi que le pointu). Un démarrage fébrile pour les amiénois dans tous les compartiments de jeu, comme s’ils n’arrivaient pas à trouver leurs marques. Une fois le premier set bien entamé, avec trois points de retard, les joueurs du capitaine Mehdi Hachemi ont su mettre leur jeu en place et c’est notamment grâce au central Steeve BOYOMO qui s’est avéré très solide avec trois blocs aux bons moments et qui a permis à son équipe de reprendre l’avantage et de remporter le premier set. (1er set 21/25)

Le deuxième set commence donc, avec deux équipes bien en place et un effectif amiénois bien présent et agressif. Les deux adversaires se battent et l’AMVB craque en fin de set laissant filer les 25 points en faveur du PUC.(2ème set 25/21)

Un début de match à un set égalité, qui promet donc une rude bataille. L’AMVB frustré d’avoir laissé filer ce second set, montre les dents dès le début du troisième. Concentrés et très offensifs les joueurs d’Ali Nouaour s’envolent au score pour mener 8 à 2 au premier temps mort puis pour se retrouver à +7 d’écart sur le second. C’est alors que Paris remonte pas à pas, et effraie nos amiénois. Il aura fallu un temps mort demandé de la part du coach Ali Nouaour et d’un service raté par les parisiens pour que l’AMVB remporte finalement le 3 set et mène 2 sets à 1. (3ème set 20/25)

4ème set et Tie-Break expliqué par le coach Ali Nouaour : 

« On menait donc 2 sets à 1, le quatrième était très serré et les deux équipes n’ont pas voulu lâcher, à 16 partout on à eu une très grosse faute d’arbitrage en notre défaveur, sur une faute de position non existante. Très en colère j’ai pris un carton jaune, le capitaine Mehdi Hachemi s’est quant à lui expliquer pendant de longues minutes avec le premier arbitre et prends un carton rouge. C’est resté très serré jusqu’au moment ou le PUC mène 20/17, on revient un peu au score mais ça ne suffit pas et on perds le 4ème set 25/23. » (4ème set 25/23)

« Il y avait de la frustration sur tous les visages mais il fallait l’évacuer, sur le terrain, sur nos adversaires et non pas contre nous même ni contre l’arbitre. On mène donc 8 à 6 et, sur notre lancée on continue à tenir la barre jusqu’à gagner le match au tie break 15/10. » (Tie Break 10/15)

Est-ce que le résultat est à la hauteur de ce que tu espérais ?

« Avec du recul ça reste une belle prestation précise l’entraîneur. L’objectif est d’avoir plus de victoire que de défaite. Aujourd’hui on est à trois de chaque. Même si l’objectif était de récolter 3 points, on en a récolté 2, ce qui nous permet de revenir dans le fameux fauteuil des play-off. Satisfait d’autant plus que si on regarde, mon réceptionneur-attaquant Ryan UTIA se blesse au talon, le capitaine et pointu Mehdi HACHEMI se fait une entorse à la cheville au deuxième set, Steeve BOYOMO central s’est blessé la semaine passée à l’entrainement, Ulysse CARRAT R4 n’est pas opérationnel à 100%. Dans toute ma carrière d’entraîneur je je n’ai jamais eu autant de blessures dans mon effectif, depuis le début de la saison je n’ai qu’un joueur qui ne s’est pas blessé : Tristan SAPET. Donc quand on regarde tout ça, et qu’on arrive à décrocher une victoire à l’extérieur contre le PUC je suis satisfait. »

                                         

Ali, dans une précédente interview tu nous précisais avoir de très belles qualités individuelles dans ton équipe, mais que les joueurs ne parvenaient pas toujours à jouer ensemble, ce problème est-il résolu? 

Oui ça va mieux, mais c’est toujours compliqué surtout après des matchs comme celui contre Grenoble au Coliseum il y a 2 semaine où on est forcément déçus. Après je dirais que je n’ai pas pas 36 solutions, j’ai des joueurs comme Ivan MEDEIROS ou Xavier PETIT, joueurs de la réserve qui nous ont donné un bon coup de main. D’ailleurs je tiens à souligner et à remercier encore une fois Xavier Petit qui du haut de ses 43 ans à toujours une grosse détermination, il a amené sur le banc de la motivation et des encouragements. D’un autre côté l’entrée d’Ivan MEDEIROS nous a fait du bien, notamment au service ou il a su nous rapporter deux précieux points.

Pour revenir sur ta question, tous les clubs s’accordent à dire qu’Amiens est l’équipe à battre, on a cette réputation de faire de très bons recrutement et d’avoir une équipe très forte sur le papier grâce à des joueurs internationaux avec une grande expérience tels que :

  • Ahmed AWAL, Didier SALI HILE ou Steeve BOYOMO, tous les trois joueurs de l’équipe nationale du Cameroun.
  • Peter KRIZANOVICH, ex joueur international croate et ancien professionnel de Beach Volley
  • Mehdi HACHEMI qui a joué au plus haut niveau mondial lorsqu’il était en Russie par exemple. 
De gauche à droite Mehdi HACHEMI (pointu), Peter KRIZANOVICH (R4), Ahmed AWAL (passeur), Didier SALI HILE (R4) et Steeve BOYOMO (central).
Crédits photos : Romain Gambier, Roland Sauval.

D’un autre côté nous avons des joueurs qui ont évolué dans des clubs professionnels tels que :

  • Ulysse CARRAT (R4) qui a joué aux Spacers de Toulouse en Ligue A. 
  • Nadir DOUIB (Libéro) qui est arrivé cette année du centre de formation de Montpellier
  • Ryan UTIA (R4) qui est arrivé d’Orange (Ligue B)
  • Tristan Sapet (libéro) jeune joueur prometteur qui est au club depuis 4 saisons, qui a été formé au centre de formation d’Alès.

De gauche à droite Ryan UTIA (R4), 
Ulysse CARRAT (R4), Nadir DOUIB (libéro) et Tristan Sapet (libéro)
Crédits photos : Romain Gambier, Roland Sauval.

Toujours confiant donc pour la course aux play-offs?  

« Oui toujours confiant. Même si c’est très compliqué, qu’on joue dans une poule très homogène on reste confiant. On a les joueurs pour y aller. Mais avant toute chose il faut qu’on se concentre sur notre prochain match, à domicile contre Epinal qui est troisième ex-aequo avec nous. Match important qui permettra de garder la 3ème place. Ils sont un peu dans la même situation que nous c’est à dire qu’ils ont des joueurs blessés, le vainqueur sortira guérit » exprime Ali Nouaour souriant.

                        PUC – AMVB 2/3  (21:25, 25:21, 20:25, 25:23, 10:15)

Prochain match : AMVB – EPINAL gymnase La Paix Samedi 17 novembre

                             

Florentin GERBET

Crédit Photo : Roland Sauval




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.