Avant une trêve de 11 jours, les Amiénois se sont inclinés 2-1 à Grenoble. Les Gothiques n’ont pas démérité, mais  les Brûleurs de Loups ont dominé ce match et s’imposent logiquement. 

1er tiers : Amiens mené logiquement, mais toujours dans le match

Les Picards sont les premiers à se mettre en action et après un bon pressing Romand sollicite Horak (0’19). Les Grenoblois connaissent aussi une première phase offensive mais ils tirent à côté de la cage (1′). Après un bon contre, Trabucco parvient à tirer aussi mais Horak s’interpose à nouveau. Buysse réalise ensuite deux arrêts coup sur coup (1’41, 1’45), mais dans la foulée Anderson écope de 2min (2’04). Sur la mise en jeu, les Grenoblois gagnent le palet mais tirent au-dessus (2’07), avant que Buysse ne réalise deux très bons arrêts, d’abord sur Champagne face aux cages (2’40), puis sur un tir plus lointain (2’53). Un autre tir des locaux passe à côté avant que Buysse ne réalise un arrêt magnifique après une belle action grenobloise (3’43). Champagne envoie ensuite un tir puissant qui rebondit derrière la cage mais revient sur Fleury qui trompe Buysse au rebond (4’02 : 1-0). Les Gothiques ont donc encaissé un but à seulement 2 secondes la fin de l’infériorité. Un nouveau tir des Isérois passe à côté (4’15), puis les locaux écopent de 2min (4’34). Les Amiénois tentent alors de construire mais la défense de Grenoble est bien en place. Horak réalise un arrêt (5’05), puis un tir picard est contré (5’30), mais les Samariens ont eu du mal à se procurer des occasions sur ce powerplay. Horak est de nouveau sollicité par la suite, mais s’interpose (7’45), avant que les locaux ne connaissent un bon temps-fort. Buysse réalise alors 4 arrêts de suite (8’36, 8’55, 9′, 9’20), dont un magnifique alors que les Grenoblois étaient à 2 sur la cage du gardien picard. Suire est ensuite pénalisé (9’31), permettant aux Brûleurs de Loups de tirer une première fois à côté (9’41), avant de solliciter Buysse (10’10). Dans la continuité, alors que les Grenoblois tentent de construire en repartant de leur camp, Guillemain se bat bien pour récupérer un palet, qu’il passe à Trabucco qui efface parfaitement le défenseur avant d’ajuster Horak d’un beau tir en lucarne (10’33 : 1-1). En infériorité, les Gothiques sont parvenus à égaliser. Buysse s’interpose ensuite (12’05), avant que Horak ne réalise lui aussi l’arrêt (13’25). Buysse réalise un nouvel arrêt (14’31), mais peu de temps après, Guillemain écope d’une pénalité de match, laissant ainsi ses partenaires à 4 pour 5 min (15’17). D’entrée les locaux font le siège de la cage amiénoise, Buysse s’interpose d’abord (15’34), avant que les Grenoblois ne tirent à côté (15’40), mais sur un nouveau tir de Champagne arrêté par Buysse, Legault est au rebond et trompe le portier amiénois (16’25 : 2-1). Mais les Brûleurs de Loups insistent sur la cage picarde et sur une action très chaude, les Picards s’en sortent miraculeusement et dégagent sur leur ligne, avant que Buysse ne réalise un nouvel arrêt (16’55). Amiens a vécu 2 premières minutes très compliquées en infériorité, mais au fil du temps les Gothiques défendent de mieux en mieux et Grenoble ne parvient plus à se créer de grosses occasions. Buysse réalise un nouvelle arrêt (17’40), puis Grenoble tire à côté (19′), mais les Picards ont très bien défendu dans cette deuxième partie d’infériorité. Grenoble a dominé outrageusement ce premier acte, mais des Amiénois solides et solidaires restent pour le moment dans le match. 

2ème tiers : Amiens reste au contact

Dans la continuité du 1er tiers, les Grenoblois dominent territorialement en ce début de second acte et Buysse réalise 4 arrêts en moins de 2 minutes ( 20’08, 20’45, 21’20, 21’53). Les Gothiques procèdent plutôt en contre, et sur l’une de ces actions, Thillet aspire bien la défense et envoie une bonne passe à Poudrier qui tire mais bien arrêté par Horak (22’24). Sur un nouveau contre mené rapidement par les Picards à 3 contre 2, West se met en position de tir mais il est contré proche du but (23’20), le palet traîne ensuite près de la cage de Horak mais les Amiénois ne parviennent pas à tirer. Sur la récupération, Bault tire, mais il ne trouve pas le cadre (23’31). Peu de temps après, Buysse est sauvé par sa barre (23’50). Sur un nouveau tir grenoblois (25’30) Anderson contre devant son but, et par la suite Buysse s’interpose (23’55). Amiens parvient à se créer plus d’occasions que lors du premier tiers, mais sur une nouvelle bonne action, les Picards ne trouvent pas le cadre (26’20). Les Brûleurs de Loups continuent à se créer des opportunités même si elles sont moins franches que dans le premier acte et Buysse s’interpose à 3 reprises (26’40, 26’55, 28’20). Sur une nouvelle offensive picarde, Matima transmet à Giroux qui trouve une position de shoot mais son tir est bien arrêté par Horak (30’20). Les Grenoblois sont ensuite les premiers à être pénalisés dans ce tiers (31’43). Le premier tir picard est contré (32’05), avant qu’un tir d’Anderson ne soit bien stoppé par Horak (32’25), tout comme celui d’Edwards après un bon décalage de Thillet (32’50). En fin de powerplay, Matima sur la cage ne peut dévier un tir picard (33’40). Encore une pénalité bien tuée par Grenoble. Les Bruleurs de Loups reprennent ensuite le contrôle du match. Buysse réalise d’abord l’arrêt (34’35), avant que les Amiénois ne se sortent avec beaucoup de réussite d’un situation chaude où le palet a traîné sur la ligne de Buysse (35’10). Le portier Picard réalise ensuite 3 arrêts consécutifs (36’03, 36’15, 36’20), puis gagne son face à face avec Latendresse (37’19). Poudrier trouve ensuite une position de shoot mais son tir est bien arrêté par Horak (38′). Les locaux sont à nouveau pénalisés (38’52), mais un seul tir de Trabucco vient inquiéter Horak (39’40). Amiens a de nouveau été dominé dans ce tiers, mais les Picards ont concédé moins de tirs et de grosses occasions. Ils peuvent donc entamer le dernier tiers avec un seul but de retard. 

Trabucco, seul buteur amiénois ce soir. 

3ème tiers : Pas de retour

Si les Grenoblois sont les premiers à tenter leur chance dans ce tiers (41’03, 41’21) par deux fois à côté, les Picards sont bien rentrés dans ce dernier acte et mettent une grosse pression dans le camp adverse. Giroux se retrouve alors en bonne position face aux cages mais son tir est contré (42′), puis c’est Da Costa qui envoie un palet devant le but sans qu’il ne soit repris (43′). Le match est équilibré et les locaux tirent une nouvelle fois à côté (43’45) avant que Buysse ne s’interpose (44’20). Sur l’action suivante, en défendant, Bault se blesse et doit quitter ses partenaires. Buysse réalise ensuite un  nouvel arrêt (45’07), avant que le tir de Romand ne soit contré proche de la cage (45’50). Grenoble a repris le contrôle du match et Buysse doit à nouveau s’interposer (47’10), avant qu’un palet envoyé devant sa cage ne soit pas dévié alors que son but semblait ouvert (48’15). Le gardien amiénois réalise encore un arrêt (48’15), avant qu’un nouveau tir Grenoblois passe à côté (49’30). Les locaux sont ensuite pénalisés (50’16). Amiens tente alors de mettre du rythme sur ce powerplay mais encore une fois les Bruleurs de Loups défendent très bien. Malgré tout, sur une belle action, Romand se retrouve en bonne position sur la cage mais ne peut tirer (51’30), Anderson envoie ensuite un bon tir qui ne trouve pas le cadre (51’40). Encore une fois, les Picards ont peiné à se créer des occasions franches. Mais dans la continuité, les Gothiques restent dans la zone Grenobloise et mettent la pression, d’abord par Poudrier qui tire à côté (53′), puis par Da Costa dont le tir est dévié au-dessus de la cage (54’19). C’est ensuite Smach qui tire de loin, mais Horak s’interpose (54’40). Buysse réalise de nouveau un arrêt (55’02), tout comme Horak par la suite (56’34). Grenoble tire ensuite à côté (57’40), avant que Giroux ne touche le poteau des Isérois (58’07). A 20 secondes du terme Buysse sort de sa cage, mais sans succès, puisque un ultime tir de Smach à 4 secondes de la fin ne met pas en difficulté Horak. Les Gothiques s’inclinent finalement 2-1. 

Face à une équipe Grenobloise moins impressionnante depuis quelques temps, Amiens ne s’est incliné que d’un but. Mais en terme de tirs, de domination et d’occasions franches, il n’y a pas eu photo et les Grenoblois s’imposent assez logiquement. Les Picards n’ont pas à rougir de cette performance, mais, s’ils ont bien défendu et se sont montrés très sérieux, ils n’ont pas su être assez dangereux offensivement pour espérer remporter le match. Prochain rendez-vous le 13 novembre face à Bordeaux au Coliseum.

Grenoble – Amiens : 2-1 [(2-1)(0-0)(0-0)]

Buts pour Grenoble : Fleury en supériorité 4’02; Legault en supériorité 16’25;

Buts pour Amiens : Trabucco en infériorité assist Guillemain 10’33; 

Quentin Ducrocq

Crédit Photo : Léandre Leber-GazetteSports




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.