Si l’Amiens SC est parvenu à s’illustrer face à Hénin-Beaumont, l’Amiens Porto s’est incliné à Douai. La situation devient inquiétante à Longueau, balayé à Beauvais…

  • L’ESC Longueau en chute libre

Le cauchemardesque début de saison se prolonge pour l’ESC Longueau, balayé tel un fétu de paille, sur la pelouse de l’AS Beauvais-Oise (10-1) L’âme en peine, les protégées de Sébastien Héreau enregistrent ainsi une cinquième désillusions en autant de prestations et demeurent (plus que jamais) au point mort.

« Une fois encore les filles se sont révélées absentes en première mi-temps. Les unes comme les autres fuient leurs responsabilités, se distinguent par leur insuffisance » Sans fioriture, le responsable technique appuie là où cela fait mal. Avant de regretter deux coups durs dont sa formation allait être victime au retour des vestiaires.

« Nous perdons successivement notre gardienne Lucie Jego puis Megg Schmuck toutes deux transportées par les sapeurs pompiers. La première nommée souffre d’une commotion cérébrale, sa coéquipière d’une entorse du genou » soupirait l’intéressé.

Pas question de jeter l’éponge…

Le sort de la rencontre apparaissait néanmoins scellé (7-0) et l’efficacité de Degrez à l’entame du dernier quart d’heure n’y changeait rien d’ailleurs…

« Cette entrée en matière est difficile, éprouvante mais les filles ont soudainement démontrées, dans l’adversité, qu’elles avaient aussi de l’amour propre. Je pense également en avoir également. Ce qui signifie que je n’envisage pas me défiler. Je ferais tout mon possible afin d’enrayer cette maudite spirale » mentionnait Sébastien Héreau. Conscient toutefois que la situation s’aggrave au fil du temps.

  • BEAUVAIS. Stade Pierre Omet. AS Beauvais-Oise bat ESC Longueau 10-1 (7-0)

Arbitre : M. Lardier assisté de MM. Sourhane et Dewacle

Pelouse synthétique, temps estival.

But pour l’ESC Longueau : Degrez (75e)

ESC LONGUEAU : Jego ; Demaie, Spicher, Boulard, Marlière, Schmuck, Vilbert, Hericotte, Degrez (cap), Stubler, Sene, Rose, David, Matifas.

  • L’Amiens Portugais méritait mieux…

Au lendemain de deux cuisants échecs, en championnat, face à l’ogre Lille LOSC Métropole « B » (8-0) puis à Villeneuve d’Ascq en Coupe de France sur le même score, les partenaires de Charlotte Duriez pouvaient appréhender ce nouveau déplacement dans le Nord de l’hexagone. Dominées par le promu Douai, elles ne pouvaient cependant dissimuler un (légitime) sentiment de frustration.

« Les filles ont livrés un super match et auraient pu, auraient dû mériter mieux ! » pestait Hacène Kichou, l’entraîneur amiénois. Lequel ne pouvait s’empêcher de se remémorer ce « penalty généreusement accordé » à la formation locale « alors que le score était encore de parité » Celui également que la directrice de jeu n’avait souhaité siffler pour les amiénoises en fin de duel…

Jouer les trouble-fêtes

« C’est ainsi, il faut savoir accepter. Cela fait partie des aléas d’une saison » précisait-il encore. Rappelant que cette encourageante prestation atténuait le « naufrage collectif survenu auparavant » Un faux pas qui ne semblait cependant entacher le moral des troupes, celui d’un groupe « qui vit bien, sereinement » 

Un effectif qui entend jouer son rôle de trouble-fête : « La Coupe de la Ligue est devenue notre principal objectif mais pour autant l’équipe ne délaissera le championnat » indique Hacène Kichou. Exercice où il sollicite régulièrement des jeunes issus de la pépinière, animé par la volonté de se préparer … à d’échéances futures ?

  • DOUAI. Stade Demeny. Douaisis FF bat Amiens Porto 2-1 (0-0)

Arbitre : Mlle Afnane Marongiu assistée de MM. Cornu et Mazurek

Bonne pelouse, temps estival.

But pour l’Amiens Porto : Camille Jacques

AMIENS PORTO : Arhamouz ; Duriez, Anache, Arnaud, Haboury, Jarosinski, Louchet, Zaoui, Bihare, Jacques, Courmont, Ranson, Rossie.

Les représentantes de l’Amiens Porto ont trébuchées à Douai
  • L’Amiens SC engrange (toujours) avant l’hiver

Sur la vague du succès, l’Amiens SC s’est appliqué à ne pas essuyer de revers lors de la réception de Hénin-Beaumont (2-1) Face à un « adversaire joueur et entreprenant » saluait Hicham Andasmas, les coéquipières de Camille Seret se révélaient « d’emblée cohérentes, proposant beaucoup de rythme, de détermination » s’en félicitait le responsable technique. Usant … jusqu’à en abuser de décalages sur les côtés, les amiénoises étaient alors (très) rapidement récompensées. Tiffany Vassant après seulement deux révolutions de cadran puis Emma Bettens, cinq minutes plus tard ( !) permettaient à l’ASC d’afficher clairement ses ambitions. Un départ en fanfare pour une troupe qui manquait même d’alourdir la note avant la pause.

Entracte qui sonnait toutefois comme un … coup d’arrêt : « Cette deuxième mi-temps est à oublier. L’équipe a évoluée beaucoup trop bas à mon goût, sans envie de se projeter vers l’avant »

Sacrée force de… caractère

Autre visage pour une formation jusqu’alors séduisante qui paraissait toutefois marquer… le pas « à cause de la fatigue » analysait Hicham Andasmas. Moins fringantes, Capt’aine Aline Dilly et ses camarades dévoilaient une véritable force de caractère. Acceptaient alors de faire le « dos rond », pliaient parfois certes sans jamais rompre. « Excepté une seule fois » indiquait leur entraîneur. Lequel attirait l’attention sur cette « belle solidarité et cette rage de vaincre, traits de personnalité dont il faudra s’inspirer tout au long de ce championnat »

  • AMIENS. Stade de la Licorne. Amiens SC bat Hénin-Beaumont 2-1 (2-0)

Arbitre : M. Ayache assisté de Mlle Carole Delplanche et de M. Lahoussoy.

Pelouse synthétique, temps estival.

Buts pour l’Amiens SC : Vassant (2e), Bettens (7e)

AMIENS SC : Martin ; Kerbouet, Dilly (cap), Soyer, Bettens, Meunier (puis Merle 78e), C. Seret, Vlieghe, Cabaret, Dolignon (puis Follain 58e), Vassant (puis Plessier 83e)

A l’image de Camille Seret, l’Amiens SC a su faire front

Fabrice Biniek

Crédit photos : Facebook Amiens SC féminine – Amiens Porto féminine




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.