En grandes difficultés depuis le début de saison, les Amiénois se sont montrés impériaux à Lyon et l’ont emporté 4-0. Une victoire méritée, qui fait du bien sur le plan comptable et mental !

La réunion du début de semaine entre Mario Richer et ses joueurs a semblé porter ses fruits et les Amiénois rentrent très bien dans leur match. Plus incisifs, il se créent rapidement des opportunités et Matima ouvre logiquement le score après seulement 2’46 (2’46: 0-1). Les Lyonnais multiplient les erreurs et ne paraissent pas dans leur match au contraire d’une équipe picarde très concentrée sur son sujet. Les hommes de Mario Richer continuent à dominer et à se créer des occasions, ils font logiquement le break en supériorité par Matima (8’37: 0-2). Les Lions se remettront peu à peu dans le match et domineront stérilement la seconde moitié du tiers, mais même sur deux infériorités, ils auront toutes les peines du monde à percer une grosse défense amiénoise. Le second tiers reprend sur les mêmes bases et les Lions dominent stérilement une équipe picarde qui fait le dos rond et défend parfaitement. Mais cette domination territoriale ne permet pas aux Rhodaniens de se créer des occasions et ce sont les Gothiques qui se montrent plus incisifs des deux côtés de la patinoire. Après une bonne récupération, les Amienois se projettent rapidement à 3 contre 1 et Bault fixe bien la gardien avant de passer à Romand qui conclut (25’33 : 0-3). S’en suit alors une nouvelle période où les Lyonnais ont le palet mais butent sur une grosse défense picarde. Amiens obtiendra un poweprlay (28’42) sans mettre en difficulté Stojanovic. Suivront alors quelques minutes durant lesquelles les Gothiques reprendront le dessus mais sans parvenir à tromper la vigilance du portier Lyonnais. Les Lions finiront fort ce second tiers et mettront à mal pour la première fois de la partie la défense amiénoise. Mais sur les rares percées Rhodaniennes, Buysse sortira le grand jeu pour maintenir une avance de 3 buts. Le début du 3ème tiers est clairement pour les Lions qui sollicitent rapidement Buysse avant d’être en supériorité après seulement 49 secondes. Mais le portier Amiénois réalise trois arrêts parfaits durant cette infériorité. Les locaux ne parviennent pas à revenir au score dès le début du tiers et sont de moins en moins incisifs au fil de ce dernier acte. Amiens gère sans être mis en difficulté, et sur une nouvelle supériorité, les Gothiques enfoncent le clou grâce au triplé de Matima (50’27 : 0-4). Les Lyonnais semblent alors résignés en cette fin de match et le score restera le même jusqu’au coup de sifflet final.

Ce soir, les Gothiques étaient tout simplement plus fort et ont enfin réalisé un match plein, couronné d’une victoire. Solide en défense, impérial sur les infériorités, 4 buts inscrits, 2 en powerplay, 0 encaissé, difficile de faire mieux : c’est la soirée référence de ce début de saison Amienois. 

Lyon – Amiens :  0-4 [(0-2)(0-1)(0-1)]

(Buts pour Amiens : Matima assist Edwards, Trabucco 2’46, Matima en supériorité assit Trabucco, Anderson 8’36; Romand assit Bault 25’33; Matima en supériorité assist Anderson  50’27)

Quentin Ducrocq

Crédit Photo : Léandre Leber-GazetteSports




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.