HOCKEY-SUR-GAZON : Les 90 ans du club furent célébrés en bonne et due forme

0
170

Ils étaient venus de toute la France et même d’ailleurs afin de participer ce week-end, au 90e anniversaire de l’ASC Hockey sur gazon. Depuis des semaines, les « anciens » et l’actuel comité du club, ont travaillé sans rechigner afin de faire en sorte que ce grand rassemblement de vieilles gloires soit couronné de réussite.

Des grands noms de l’histoire du club

Blandine Delavenne était venue de Saint Etienne avec toute sa collection d’articles relatant les exploits du club qui, dans les années 80, et n’ayons pas peur des mots, était le meilleur club de la ville d’Amiens. Un tournoi devait même réunir huit équipes venues de tous les coins de France et qui ont joué sur ce qui est désormais un vrai billard, le synthé de la rue Beaumarchais, à deux pas de la prison d’Amiens.

Le beau temps était de la partie et le soir, plus de trois cents personnes ont participé au repas champêtre dans une ambiance qu’on imagine facilement.

Ainsi, on se souvenait qu’avant Gérard Totet, président mythique, avait exercé M. Chivrac, pharmacien rue d’Abbeville à Amiens. Ainsi, on apprenait qu’un certain Jean Pierre Pernaut avait débuté en jouant au hockey sur gazon et qu’être proche parent de M. Chivrac le servait et lui permettait d’être titulaire dans l’équipe. On se rappelait aussi que l’ancien maire d’Amiens René Lamps, ancien joueur du club, venait assister à tous les matches de l’ASC discrètement installé sur un siège dans les tribunes.

 

Les anciens et la relève étaient tous réunis autour du même événement !

 

Marc Chapon qui, aujourd’hui a changé de discipline et s’est orienté vers le golf, était évidemment présent. Il reste encore  aujourd’hui comme un des joueurs les plus talentueux que le hockey français ait jamais possédé. Sa technique était tout à fait remarquable et son regret est d’avoir connu les terrains synthétiques en fin de carrière.

« Evidemment que cet anniversaire me fait plaisir et puis cela me donne l’occasion de revoir des anciens. J’ai joué 17 ans en équipe première à Amiens et 18 ans en équipe de France. C’est une époque au cours de laquelle, nous avons remporté des titres de champions de France et participé à des coupes d’Europe. Revoir des copains comme Bruno Delavenne mais aussi Blandine Delavenne , les De Bretagne me fait quelque chose. Mon meilleur souvenir est le premier titre de champion de France en 1981 »

Bruno Delavenne n’a pas joué qu’à Amiens car il a aussi évolué à Montrouge et Abbeville. Mais tout de même l’ASC reste son club de coeur.

« J’ai commencé ma carrière à Amiens et je vais la terminer ici. Mais par rapport à mon travail, je suis allé ailleurs. Mes meilleurs souvenirs ce sont  évidemment les titres de champions de France ». Mais Bruno n’oublie pas l’énorme influence du président Gérard Totet qui a vraiment incarné le hockey et dont le stade aujourd’hui porte son nom. Sans oublier Marc Remise mais aussi l’Abbé Guisembert qui a lancé le hockey au Collège Saint Riquier à Amiens.

Blandine Delavenne, ambassadrice d’Amiens

 

Blandine Delavenne qui vit aujourd’hui à Saint Etienne et dont le mari est un suporter inconditionnel des Verts, a porté bien haut les couleurs de l’ASC. Elle était aussi la capitaine de l’équipe de France. Dans les années 80, elle était une véritable championne et elle aurait mérité qu’elle soit reconnue comme il se doit. Blandine était heureuse de se retrouver à Amiens et n’en finissait pas de faire lire à ses amis les bouquins dans lesquels figuraient les articles de presse.

Blandine Delavenne, Bruno Delavenne (chemise blanche et pull bleu) et Marc Chapon (casquette bleue à droite) accompagnés de connaisseurs !

Ah ce voyage à Madrid pour la coupe d’Europe avec nos amis Thierry Adam et Edouard Duhamel. Professionnellement, ces moments ne s’oublient pas, c’était en 1985.

« C’est super que de fêter les 90 ans de l’ASC. Quand je reviens à chaque fois à Amiens, mon coeur s’accélère. Mais le 1er septembre, je serai à Geoffroy Guichard pour le match Saint-Etienne-Amiens de foot. Sur le plan des sélections, j’en ai exactement 149 sur gazon et une cinquantaine en salle. L’ASC, c’est mon club de coeur ».

Mais l’ASC, c’était aussi et surtout le club de la famille  Delavenne puisque signale Blandine, « à un certain moment, nous étions neuf frères et soeurs Delavenne. Seul l’aîné n’a jamais joué mais il nous a toujours suivi et du reste, il était présent à cet anniversaire. »

Aujourd’hui, Blandine ne joue plus mais elle entraîne les jeunes car figurez vous, qu’à Saint-Etienne, a été créé un club de hockey sur gazon.

« Et ça marche même très bien puisque nous avons une centaine de licenciés. Mon rêve est qu’un jour, je puisse venir avec mon équipe de Saint Etienne à Amiens ». La boucle serait ainsi bouclée. Mais elle recommencera car l’ASC va de nouveau, goûter au parfum de la coupe d’Europe et ce sera l’objet d’un autre article.

La pratique du sport n’a pas été oubliée lors ce week-end !

Lionel Herbet

 

Crédit photos : Léandre Leber

 

À lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GAZON : L’Amiens SC fête ses 90 ans

 




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.