FOOTBALL : La fierté prédomine à l’Amiens SC

0
279

Pour sa première saison en Ligue 1, l’Amiens SC n’a rien laissé au hasard en assurant mathématiquement son maintien à deux journées du terme de la saison. Mieux encore, le promu est assuré de terminer au minimum à une très belle treizième place. De quoi susciter de la fierté chez les acteurs et témoins privilégiés de cette incroyable saison.

Une symbiose totale

« Après trente-sept journées, il n’y a plus de surprise. Mes joueurs ont prouvé, individuellement et collectivement, qu’ils s’étaient mis au niveau de la Ligue 1, voire même plus, apprécie Christophe Pelissier. On met quand même sept à huit équipes derrière nous, le tout avec quarante-cinq points au compteur. Il n’y a plus de débat. » Effectivement, après un hiver douloureux au cours duquel les Amiénois avaient envoyé des signaux négatifs, l’arrivée du printemps a correspondu avec un renouveau permettant à ces derniers de terminer la saison en boulet de canon. « En Ligue 1, personne n’a de saison facile. Aujourd’hui, on a quarante-cinq points parce qu’on reste sur une belle série mais il y a des tournants qui nous ont propulsés là, reconnaît l’entraîneur amiénois. Nous aussi on a eus des moments difficiles mais un match de Ligue 1 ça tient à très peu de choses. »

A une somme de détails que l’Amiens SC a su faire tourner en sa faveur, grâce à une abnégation de tous les instants. « Ce n’est pas anodin ce que l’on réalise. Personne ne nous voyait là en fin de saison, pour beaucoup on allait redescendre, savoure Harrison Manzala. Cela fait certes trois-quatre matches que l’on est officieusement maintenu mais on a continué à jouer notre jeu. Personne ne s’est relâché, on a tout fait pour rendre d’une belle manière le soutien offert par notre public et nos proches. » Nommé capitaine courant janvier, Prince Gouano symbolise parfaitement ce groupe de joueurs qui a su se remobiliser et faire bloc pour signer un maintien historique en Ligue 1 : « Je ressens beaucoup de fierté. Quand j’ai signé ici, mon premier objectif était d’assurer le maintien du club. Le faire en étant capitaine, je ne peux pas être plus heureux. »

D’autant plus que ce bonheur a été partagé avec toutes les composantes du club, à commencer par les supporters. « Il y a eu une véritable symbiose entre nous et les supporters, confirme le défenseur amiénois. Cela s’est créé au fil de la saison parce que les supporters se sont retrouvés en nous, à travers des valeurs. » Trésorier de l’association Tribune Nord Amiens, Fabien Reinert approuve les propos tenus par le capitaine de l’ASC : « On s’identifie clairement à cette équipe. Pour preuve, il s’est véritablement passé quelque chose cette saison. On est passé d’une phase de supporterisme simple à un supporterisme actif. En tribune Nord, on voit des nouvelles têtes qui viennent chanter et ça commence aussi à pousser en latérales. Cela n’existait pas à Amiens et on le doit clairement à cette équipe qui donne envie d’être soutenue. »

Et ce n’est pas l’envahissement du terrain au coup de sifflet contre Metz suivi d’une communion entre les dirigeants, le staff technique, les joueurs et le public, qui leur donneront tort. Bien au contraire. Aussi bien au niveau sportif qu’au niveau des tribunes, tout cela demande désormais confirmation la saison prochaine. Le tout en Ligue 1 !

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

A lire aussi >>

FOOTBALL – Guessouma Fofana : « On savoure ces bons moments »




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.