Parfois  brillants, souvent acharnés mais toujours plein d’abnégation, les Gothiques ont réalisé une prestation de haute volée pour prendre le premier point face aux Dragons (0-1).

Guillemain piège son ancien club

Cependant, les hostilités mettaient du temps à démarrer. Malgré une domination territoriale rouennaise, les Gothiques étaient bien les premiers à se mettre en évidence, sur un contre où West, trouvé par Matima, était stoppé par Pintaric (10′). Le gardien slovène se mettait en évidence en signant un double arrêt sur Halley (12′). Un premier tiers relativement terne où Amiens menait toutefois légèrement aux points.

Aux points et bientôt au score. Si Karmeniemi (23′) et Trabucco (28′) ne trouvaient pas la cible, Guillemain, oublié par la défense normande, nettoyait la lucarne de Pintaric (0-1, 27’37). Un avantage plutôt mérité qui réveillait cependant les Dragons. Aléardi, esseulé dans le slot, manquait le cadre (31′) puis Chakiachvili (33′) et Lamperier (35′) se heurtaient à Buysse. Un Buysse impérial qui sauvait un but quasi certain d’un geste exceptionnel face à Wohlberg (39′).

Le gardien Amienois sauvait de justesse la maison Gothique face à L’anglais (43′). En état de grâce, le cerbère picard permettait à son équipe, totalement étouffée, de maintenir son avantage en stoppant notamment Guttig et Roy de près. Un match exceptionnel récompensé par ses joueurs de champ qui maintenaient un travail exceptionnel pour prendre une première victoire. Amiens lance parfaitement la série !

De notre envoyé spécial Adrien ROCHER à Rouen

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

ROUEN – AMIENS : 0-1 (0-0, 0-1, 0-0) 




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.