L’AC Amiens chute à Beauvais

Le manque de régularité de l’AC Amiens semblait s’être réglé après leur victoire contre Viry-Châtillon, la semaine dernière. Or les joueurs d’Azouz Hamdane chutent à Beauvais, derniers au coup d’envoi.

Un derby à la faveur des Beauvaisiens

Ayant finalement décidé de conserver le système qui leur avait bien réussi la semaine dernière, le 4-4-2 n’aura pas eu l’effet escompté cette fois-ci. Les Beauvaisiens, bien décidés à ne pas perdre ce derby chez eux, détiennent la possession. Pourtant, les deux équipes rentrent aux vestiaires sans avoir encaissé ni marqué le moindre but (0-0). « Je leur ai dit à la mi-temps que je ne pouvais pas être ambitieux à leur place, se souvient Azouz Hamdane. Que c’était à eux de se battre pour aller le plus loin possible. »

Réduits à 10 à l’heure de jeu, après un deuxième jaune sur Sagouti, la situation s’enlise. « Je m’apprêtais à le faire remplacer, précise le coach. Je me demande encore comment il fait pour prendre ce rouge. C’est une faute plus que grossière, c’est bizarre qu’un mec avec son expérience fasse des fautes de la sorte.« 

En supériorité numérique pendant les trente minutes restantes, Beauvais tente, fait circuler le ballon. « Cette équipe avait plein de défaillances mais on n’a pas voulu en profiter. » Incapable de se projeter à la récupération du ballon, les Amiénois laissent finalement les locaux ouvrirent le score sur un centre à la 85ème (1-0). Quelques minutes plus tard, avant le coup de sifflet final, l’AC Amiens prend un poteau et ne parviendra pas à rentrer à la maison avec un point.

« Il n’y a pas de regret à avoir sur ce match. L’équipe de Beauvais avait le monopole du ballon et jouait leur survie. Il y a un effectif qui en voulait beaucoup plus que l’autre et c’est celle qui a gagné. Rien ne transpirait de notre côté. »

« Un manque d’abnégation » d’une majorité de joueurs

Leur ayant déjà reproché un manque de discipline sur le plan tactique, cela n’est cependant pas ce que reproche principalement Azouz Hamdane à ses joueurs, cette semaine. « On était plutôt bien en place. Ils ont fait ce qu’on leur demandait, sans plus. Ce qui a cruellement manqué cette semaine, c’est l’abnégation, l’envie d’aller titiller les cinq, six premières places. Sur ce type de match, c’est l’esprit de compétition qui me manque. »

Les promus n’ayant pas rencontré ce problème deviennent ainsi premiers relégables (11 points).

Ça va trop vite pour eux

« On n’a pas de situation, pas d’occasion, stipule l’entraîneur. Personne n’a fait un gros match. Personne n’a fait le match que j’attendais. Je dois avoir six joueurs capables de jouer certaines performances. Ils se donnent à fond mais ils ne peuvent pas faire le boulot pour tout le monde. Les autres sont seulement capables de jouer un match et se reposent les trois, quatre suivants. Ils n’arrivent pas à tenir la cadence. Ça va trop vite pour eux. Je ne vois pas comment on peut faire progresser cette équipe dans ces conditions. »

Un soufflé vite retombé

Leur nette victoire de la semaine dernière face à Viry-Châtillon (2-1), aurait pu faire croire que ce déplacement à Beauvais, dernier, serait une formalité. Après le nul décroché à Drancy, cette victoire à domicile validait la performance de l’équipe d’Azouz Hamdane. Mais cet échec remet tout en question. Le coach, prudent, n’avait pourtant pas préparé cette rencontre comme si elle était courue d’avance.

Plus mauvaise attaque avec Croix et deuxième défense du groupe C de National 2, l’AC Amiens, si elle n’engrange pas plus de stabilité, pourrait vite se retrouver dans une situation précaire. À sept points des derniers et onze points des premiers, l’AC Amiens doit, au moins, se méfier de ne pas décrocher du ventre mou.

Alors qu’ils avaient réussi à subtiliser la sixième place à Viry-Châtillon la semaine dernière, l’ACA chute à la neuvième place suite à cette défaite. « On est à notre place, tranche Azouz Hamdane, à moitié résigné. Je pense qu’on a les qualités pour être dans les cinq premiers mais le mental est défaillant. » Samedi prochain, l’équipe reçoit le Stade de Reims 2, avant-dernier du classement. Une nouvelle chance est donc offerte aux Picards pour prouver leur niveau. « J’espère que ce supplément d’âme resurgira« , lance l’entraîneur picard.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Beauvais AS – AC Amiens : 1-0 (0-0)

Samedi 25 novembre, 18h, Stade Pierre Brisson

Arbitre : Edgar BARENTON

Buteur : AS Beauvais : Goncalves

Carton rouge : AC Amiens :

AC Amiens : Adrien, Milville, Youssoufa, Martinez, Villiers, Zobiri, Diawara, Dilemfu, Tagaye, Diallo, Matondo, Gningue, Sagouti, Chemin, Nzeza, Bellaïd

Entraîneur : Azouz Hamdane

À lire aussi >>




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.