Inconstant depuis le début de la saison, l’Amiens MVB, longtemps privé de ses internationaux camerounais, a décroché – non sans mal – sa qualification pour le deuxième tour de la Coupe de France, samedi soir à Villers-Cotterêts (1-3). De nouveau au complet, les Amiénois veulent entretenir cette dynamique de la victoire en championnat.

Un set d’adaptation

Pour la première fois de la saison, les volleyeurs amiénois ont enchaîné une deuxième victoire consécutive. Et bien que l’adversaire, à savoir l’antépénultième de Nationale 2, Villers-Cotterêts, était largement à la portée des hommes d’Ali Nouaour, ces derniers ont dû s’employer pour l’emporter. « C’était un derby, on savait qu’ils allaient nous agresser. En outre, j’avais décidé de laisser les Camerounais, qui sont rentrés la veille du match, sur le banc pour débuter la rencontre. L’entame de match a donc été un peu compliquée, reconnaît Ali Nouaour. On ne jouait pas avec les mêmes ballons qu’en championnat, il a fallu s’adapter, on avait des difficultés pour servir mais aussi pour réceptionner le ballon. »

Un temps d’adaptation qui aura coûté un set, remporté par des locaux solides et efficaces devant leur public (25-16). « Villers Cotterêts a réalisé un très bon set et il a fallu remonter un peu les bretelles et lancer Ahmed (Awal Mbutgam) et Didier (Sali Hilé) dans le grand bain, détaille l’entraîneur de l’AMVB.  Le repositionnement d’Alain (Gendron) à son poste de central nous a également fait beaucoup de bien. » Et pour cause, bien plus appliqué à la réception et surtout plus percutant dans la circulation du ballon et à la conclusion de ses attaques, l’actuel quatrième du championnat de France Elite prenait le contrôle de la partie et remportait assez facilement les deuxième (12-25) et troisième sets (13-25).

L’AMVB prend le contrôle des opérations

Ayant désormais la mainmise sur le match, Ali Nouaour se permettait même de relancer certains jeunes, comme Romain Quadronne, en fin de set afin que tout le monde participe activement à la victoire. « Ma conception de la Coupe de France est de donner du temps de jeu à l’ensemble de l’effectif, commente Nouaour. A l’exception du premier set, durant lequel nous avons un peu manqué de respect à cette équipe de Villers-Cotterêts, tout le monde a vraiment joué le jeu et remporté ce match avec brio. On pensait que ce match serait facile et qu’on pourrait le remporter en jouant à deux à l’heure. C’est le genre de choses que l’AMVB ne sait pas faire, il faut vraiment que l’on soit prudent sur cet aspect. Néanmoins, je suis content car après cet accroc nous sommes parvenus à l’emporter sans reperdre de set. »

Effectivement, l’Amiens MVB faisait preuve d’application et de sérieux dans l’ultime set de la rencontre, remporté avec un écart confortable (16-25). « C’est sûr que j’aurais préféré l’emporter en trois sets mais nous avons globalement déroulé dans les trois derniers sets et on a su s’éviter un tie-break. Je retiens surtout que l’on enchaîne une deuxième victoire de rang pour la première fois de la saison, glisse Ali Nouaour. On va désormais enchaîner avec Halluin et Bellaing, ce sera bien plus difficile qu’aujourd’hui mais nous y allons avec la confiance accumulée durant nos deux dernières victoires. Pour autant, tout n’est pas simple parce que nos conditions d’entraînement demeurent déplorables au gymnase de la Paix avec la chute des températures. Heureusement, le retour des Camerounais nous a fait beaucoup de bien. Le groupe est bien plus consistant et le moral est au beau fixe. »

De nouveau en ordre de match, l’Amiens MVB tentera désormais de confirmer son retour au premier plan en championnat. Outre Halluin, les Picards défieront ensuite Bellaing et le PUC d’ici début décembre. Cet enchaînement de matches permettra donc d’en savoir davantage sur le réel potentiel de cette équipe.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 

Villers Cotterets VB – Amiens MVB : 1-3 (25-16, 12-25, 13-25, 16-25)

Arbitres : Giles Paga, Jean-Claude De Parmentier

A lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’AMVB avec de nouvelles tenues !

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.