L’AC Amiens garde la tête haute

Le score final (3-1) peut paraître radical et on pourrait croire que l’ACA s’est sévèrement fait sanctionner par Fleury. Or, plusieurs facteurs doivent être pris en compte.

L’ACA mène durant 30 minutes grâce à Diawara

Les joueurs d’Azouz Hamdane étaient pleinement conscients qu’en partant à Fleury, ce week-end, ils s’apprêtaient à jouer contre les premiers du classement, invaincus pour le moment. Pourtant, cet « handicap » ne les a pas empêchés d’être ambitieux et de tenir tête aux locaux durant trente minutes grâce à un but de Mahamadou Diawara à la 20′.

« On a réussi à marquer suite à une passe en profondeur, précise le coach. Le gardien adverse s’est loupé dans sa relance et Diawara a su en profiter. Suite à cela, on a fait front et on a joué en contre« . Ses joueurs parviennent ainsi à ne pas prendre de but durant le reste de la première mi-temps. L’espoir et la satisfaction seront perturbés, en début de seconde mi-temps, quand « le sketch, » auquel ils avaient assisté durant les dix premières minutes, reprend.

« On est tombé dans un traquenard »

En effet, en dix minutes (les dix premières de la rencontre), l’arbitre met trois cartons jaunes que le coach ne sait expliquer. « C’est simple, à chacune de nos interventions, on a pris un jaune. Il n’y avait aucune animosité d’un côté ou de l’autre mais l’arbitre a fait son one man show. »

Un penalty est alors sifflé à la 50′ pour Fleury. Le premier tir fut repoussé par le gardien amiénois, Melvin Adrien. « Mécontent que notre gardien ait évité le but, l’arbitre décide de faire retirer le penalty« , raconte Azouz Hamdane.
Le deuxième essai est concluant et Farid Beziouen permet à son équipe d’égaliser (1-1).

Ce penalty plombe durant une petite dizaine de minutes la bonne volonté des Picards. Alors qu’ils reprenaient tout doucement du poil de la bête, ils encaissent le doublé de l’ancien orléanais (ligue 2), Farid Beziouen (2-1). « Là-dessus, il n’y a rien à dire. C’est un très beau but de tête. Sans cette histoire de penalty, nous aurions logiquement dû être à 1-1. »

« Le troisième but est anecdotique« , annonce le coach. En faisant sortir un défenseur pour faire entrer un attaquant, l’ACA libère de l’espace à l’arrière et voit son écart se creuser (3-1).

« Ça fait quinze ans que je suis entraîneur, je n’avais jamais vu un arbitre aussi partial. Il leur a offert le match. On aurait pu faire ce qu’on voulait, on aurait perdu de toute façon. Le banc adverse a à peine fêter son deuxième tir sur penalty. Tout le monde était très gêné de ce qui se passait. C’est vraiment dommage qu’il n’ait pas été au niveau des deux équipes. »

Un coach très satisfait malgré la défaite

Azouz Hamdane reconnait, cela dit, bien volontiers la performance de Fleury. Cependant, il considère qu’il y avait deux très bonnes équipes sur le terrain. « Ce fut très disputé des deux côtés. On a fait le match que je souhaitais que mes joueurs fassent et on aurait mérité un match nul. »
Louant la technicité dont ses joueurs ont fait preuve, l’entraineur confie être très fiers d’eux. « On a été très bon dans l’utilisation et la conservation du ballon. On s’est créé des occasions. Tout ce qu’on a bossé à l’entrainement cette semaine s’est transféré sur le terrain. C’est vraiment notre meilleur match depuis le début de saison. Le plus abouti dans tous les domaines. »

Une performance qu’il faudra savoir réitérer

L’ACA ne prend donc pas de point mais se concentre sur le haut niveau de leur match. Ayant dit à ses joueurs qu’il fallait apprendre à vivre avec l’injustice et se concentrer sur leur performance, Azouz Hamdane espère qu’ils seront capable de reproduire ce genre de prouesse. « Si on joue ainsi durant le reste du championnat, peu d’équipes sauront nous battre. En admettant qu’on croise peu d’arbitre comme celui-ci« , souligne le coach.
Alors que l’AC Amiens se place 4ème ex æquo au classement, l’équipe se déplacera, la semaine prochaine, pour tenter d’accéder au 7ème tour de coupe de France, à Rimy, dans le Nord.

Fleury 91 FC – Amiens AC : 3-1 (0-1)

Arbitre : Sofien Benchabane

AC Amiens : Adrien – Bellaid (cap), Martinez, Milville, Villier, Youssoufa – Sagouti, Ba, Diallo, Isambart, Tagaye, Chemin – Zobiri, Diawara

Entraîneur : Azouz Hamdane

Buteur Amiens : Diawara (20′)

Buteurs Fleury : Beziouen (51′, 67′), Fofana (86′)

À lire aussi >>>

FOOTBALL : Une défaite au goût amer pour l’AC Amiens

Crédit photo : Roland Sauval – Gazette Sports




  • Laisser un commentaire