Stéphane Houdet vaincu mais pas abattu

Cinquante-quatre minutes, c’est le temps qu’il a fallu à Shingo Kunieda (8e joueur mondial) pour écarter Stéphane Houdet du titre de l’Open International de tennis fauteuil d’Amiens. Le Français, numéro 2 mondial de la discipline, n’a rien pu faire pour éviter cette défaite.

Le début d’un combat

Cette opposition entre deux joueurs médaillés des Jeux paralympiques et tous deux vainqueurs de Grand Chelem s’annonçait spectaculaire, elle a finalement tourné court. Le jeu s’engage avec Kunieda au service. Si il va perdre les deux premiers points, le Japonais va très vite se ressaisir et gagner le premier jeu avec un ace en prime. Le ton de la partie est donné d’entrée et les deux hommes gratifient les spectateurs de magnifiques échanges. Kunieda va rapidement réussir à s’offrir un double break en gagnant les quatre premiers jeux (4-0 dans le premier set). Malmené mais soutenu par le public amiénois, Houdet va finalement remporter son premier jeu en profitant des fautes de son adversaire. Néanmoins, ce sera insuffisant pour décourager Kunieda qui va gagner le service suivant puis le sien afin de remporter le premier set sur le score de 6-1.

Houdet impuissant

Houdet a beau donner le maximum de lui, Kunieda est impérial. Dès le retour sur le cour, il prend les choses en main en gagnant, non sans mal, le service de Stéphane Houdet (1-0). Le Japonais va ensuite dérouler en s’offrant rapidement, et comme dans le premier set, un net avantage (4-0). Il va même aller plus loin en menant le numéro 2 mondial sur le score de 5-0 en prenant pour la troisième fois du set le service du français. Les espoirs de Houdet sont très minces et s’il va réussir à gagner le service de Kunieda, ce jeu semble plus sauver l’honneur que le relancer réellement dans cette partie qui semble terminé. Effectivement, Kunieda va s’adjuger le septième jeu en gagnant une dernière fois le service du Français (6-1).

« Il sort un match vraiment exceptionnel »

Interrogé sur le match et sa prestation, Houdet ne peut que concéder que son adversaire du jour était clairement dans un bon jour : « Aujourd’hui, honnêtement, je n’étais pas plus mal que ça mais il m’a surpris, il a beaucoup réussi, il a beaucoup touché les lignes et même la bande du filet… A chaque fois je me disais qu’on ne peut pas faire un match en réussissant tout à 100% de bout en bout donc j’étais patient mais finalement il a fait ce match aujourd’hui, respect. » Si le score est sévère, Houdet s’est bien battu en tentant beaucoup de coups variés comme des lobs, des balles placées long de ligne mais rien n’a pu ébranler la domination de l’Asiatique.

Houdet heureux malgré la défaite

Même s’il s’incline pour la deuxième année consécutive en finale de cet Open International, Stéphane Houdet est heureux : « Je suis hyper content. C’était une semaine très riche car on a fait plusieurs moments de partage autour de l’épreuve, j’ai rencontré des jeunes en sport études […] J’ai rencontré des jeunes internes d’Amiens, on a eu la chance de faire un tour dans la ville, et se rendre à quel point la France est belle. […] A chaque fois, ça ajoute de grands sourires. J’ai échangé avec des gens qui ont fait 900km pour venir nous voir… C’est ce genre de choses qui nous font grandir« . Nul doute que toutes ces personnes et cette mobilisation autour de cet Open International vont aider à adoucir la défaite de Stéphane Houdet.

De notre correspondant Pierre Foudrinier

Shingo Kunieda – Stéphane Houdet : (6-1, 6-1).

A lire aussi >> 

TENNIS : Stéphane Houdet n’a pas fait le poids

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr




  • Laisser un commentaire