FOOTBALL : Personne n’arrête les Amiénoises

0
56

FOOTBALL : Personne n’arrête les Amiénoises

Ce dimanche, sur le terrain de Montières, à l’heure de l’apéritif, les Amiénoises se sont facilement imposées et poursuivent leur marche en avant dans le championnat des Hauts de France.

Machine à buts

Quatre buts à Hénin Beaumont, quatorze contre Pont et sept ce dimanche face à Harly-Quentin (ex Saint Quentin), les joueuses de l’Amiens SC continuent leur irrésistible marche en avant. Certes, des adversaires plus dangereux se présenteront prochainement sur leur chemin mais force est de reconnaître que les joueuses d’Hicham Andasmas sont, en ce début de début de saison, invincibles.

L’explication est simple. D’une part, la mayonnaise qu’a préparée le nouvel entraîneur a très bien pris et, d’autre part, l’arrivée de certaines joueuses a incontestablement permis à l’équipe de franchir un pas supplémentaire. Il ne faut toutefois pas oublier les très gros progrès réalisés par certaines joueuses en l’espace de quelques matches comme Mallory Vlieghe qui éclate littéralement au point que nous la comparons volontiers à Tanguy NDombelé dans ce qui concerne le rayonnement au milieu du terrain.

Le rouleau compresseur Amiénois

En supplément, les Amiénoises possèdent une bonne condition physique et tel un rouleau compresseur, elles finissent par écraser leurs rivales. Les Saint Quentinoises se sont bien battues mais ont craqué physiquement en fin de chaque période. Hicham Andasmas avait un peu modifié son équipe tant il dispose d’un réservoir très riche. Ainsi, Melissa Forrière évoluait dans l’entre jeu tandis que Marie Julian restait sagement sur le banc.

Après un tir de Cazé sur le poteau, l’ASC ouvrait le score sur penalty sifflé suite à une faute sur Leila Seret. Aurélie Cazé ouvrait le score : 1-0(22e), Leila Seret marquait ensuite (41e) tandis que Marjorie Brioux inscrivait le troisième but avec la complicité d’une joueuse adverse (43e). Trois buts d’avance au repos, le match était quasiment plié et la gardienne et capitaine Camille Martin n’avait eu aucun arrêt à effectuer.

Début de mi-temps prolifique

La deuxième période fut encore plus nette puisque Julian et Vassant dont c’était l’entrée en jeu, marquaient les 4e et 5e buts (46e et 48e). Brioux marquait ensuite d’un tir à ras de terre (70e) et après une tête de Marine Julian sur la barre, Tiffany Vassant clôturait le score 7-0 (88e). Evidemment, Hicham Andasmas ne cachait pas son plaisir de coacher une telle formation : « Ne pas encaisser de but aujourd’hui, cela faisait partie de mes consignes. J’attachais beaucoup d’importance car j’estime qu’il faut toujours garder cette rigueur défensive. Je l’avais souligné aux joueuses lors de la causerie. Il fallait être rigoureux derrière et efficace devant. Quant à notre condition physique, c’est simple. Nous avons quatre séances par semaine et je ne suis pas sur que nos adversaires en aient autant. Nous savions très bien qu’athlétiquement nos adversaires allaient céder. Nous sommes tombés sur un bloc très bas et mes joueuses ont su le bousculer. Je suis aussi satisfait au niveau de notre plan de jeu. Je n’ai jamais été inquiet et nous avons un gros mental ».

Ce prochain dimanche, les Amiénoises joueront en coupe de France et elles iront à Dainville près d’Arras. Avec peut-être le retour de Camille Seret qui est restée au repos ce week-end.

A noter que la réserve de l’Amiens SC a battu Gauchy 3-1 avec un but de  la « revenante » Sarah Naïm.

Lionel HERBET

Amiens SC- Harly Quentin : 7-0 (3-0)

Arbitre : Djamila Delattre

BUTS : Cazé (22e, SP), Leila Seret (41e), Brioux (43e et 60e), Julian (46e), Vassant (48e et 88e).

AMIENS SC : Martin – Merle, Bettens, Tribou, Brengwarth – Vlieghe, Seret, Forrière, Follain, Cazé, Brioux. Entrées en jeu : Julian, Vassant, Dilly.

Entraineur : Hicham Andasmas




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.