FOOTBALL : L’AC Amiens « a maitrisé son match de bout en bout »

Dès leur entrée en ce 4ème tour de Coupe de France, l’équipe première de l’AC Amiens, plutôt malchanceuse ces temps-ci en championnat, a écrasé le CO Beauvais en s’imposant 8 à 0 (0-3 à la mi-temps). L’an dernier, ils s’étaient inclinés contre Chantilly, au 5ème tour. Avec un score pareil, on espère qu’ils iront plus loin lors de la prochaine journée de Coupe.

« On a tué leur espoir très rapidement »

« Mes joueurs avaient deux solutions, rappelle le coach, Azouz Hamdane, prendre les choses en main dès le début ou laisser espérer l’adversaire. Au final, on a tué leur espoir très rapidement avec un but dès la 3′ ou 5′ minute. À la mi-temps, alors qu’on menait 3-0, je leur ai demandé de ne pas satisfaire de ce score s’ils pouvaient faire plus. Tant qu’on avait les occasions et tant qu’on pouvait marquer, il fallait le faire, parce que le plus difficile dans un match de foot c’est de marquer des buts alors il faut en profiter tant qu’on le peut. Ils ont écouté mes consignes et on en a remis cinq. On aurait pu encore alourdir l’addition car on rate des occasions peut-être par altruisme, ou à cause de mauvaises choix ou de mauvais ajustements mais on a maitrisé ce match de bout en bout. Peu importe l’adversaire qu’on a en face, marquer huit buts, c’est bien. »
Beauvais aura beau tenter par deux occasions de resserrer l’immense écart qui les séparait déjà des Amiénois, leurs frappes, beaucoup trop lointaines, n’auront pas été concluantes.

Un constat qui ne change pas

Azouz Hamdane le disait déjà après la défaite contre Bastia et cette écrasante victoire en Coupe ne change pas d’un iota son point de vue : il lui manque des joueurs et les joueurs qu’il a ne suffisent pas à se sentir serein pour la suite de la saison.
« On a des joueurs qui sont capables de faire pas mal de choses même si je dois aussi adapter mon projet de jeu en fonction du profil des joueurs que j’ai. Je n’ai pas tous les profils que je souhaiterais avoir. J’aimerais que le ballon circule un petit peu plus, qu’il y ait plus de simplicité, de percussions dans les 40 derniers mètres et aussi qu’on joue plus collectivement. Mais pour ça il faudrait certaines qualités que mes joueurs n’ont pas. Cela dit, ils en ont d’autres. Alors, je m’adapte et essaie de les faire progresser pour les amener là où je souhaite qu’ils aillent. Cela ne se fait pas en deux ou trois mois, il faut du temps, beaucoup de temps. Je sens que les bénéfices des séances d’entrainement sont en train, tranquillement, de donner leurs fruits. Mais à un moment donné, ça sera plus l’aspect mental qu’il va falloir débloquer car j’ai de bons joueurs, capables de faire de très bonnes choses mais pour ce que je demande il faut beaucoup de régularités et de confiance en soi ».

Une réception importante ce samedi

La difficile victoire de Poissy (que rencontrera l’ACA samedi prochain en championnat) 7-5 face à Épinay aux prolongations, n’est pas une chose qui rassure l’entraîneur picard.
« Si le football était une science exacte on le saurait depuis longtemps, assure-t-il. Ce n’est pas comme cela que je réfléchis. La Coupe de France est une compétition complètement à part où seule la qualification doit être retenue, peu importe que l’on gagne 1-0, 3-2 ou 8-0. Le championnat c’est tout autre chose. Je ne m’attends pas à un match facile, plus même à un match difficile surtout quand on sait que Poissy peine aussi à trouver ses marques et qu’elle vient d’aligner quatre défaites consécutives.  Dans ces cas-là, on a toujours peur d’être ceux qui relancent cette équipe. Il faut surtout les laisser dans ce doute-là en jouant notre jeu, en essayant de les presser et en ne les laissant pas développer leur jeu. Ça va être notre leitmotiv, la semaine prochaine ».
Pour le vérifier, rendez-vous donc samedi prochain, à 18h, au Stade Jean Bouin alors que l’AC Amiens occupe la cinquième place (10 points) et Poissy la quinzième (4points).

Camille MARSIGLIA

CO Beauvais – AC Amiens : 0-8 (0-3)

AC Amiens : Adrien – Martinez, Bellaïd (c.), Milville, Isambart, Ba, Diallo, Matondo, Tagaye, Boukhelifa – Diawara, Zobiri




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.