HOCKEY-SUR-GLACE : Amiens défie Rouen

Défaits il y a trois jours sur la glace du champion de France en titre, Gap (5-2), les Gothiques n’ont pas eu le temps de cogiter. A peine le temps de se reposer que les Amiénois accueillent le rival rouennais, lançant une série de trois matches à domicile, avec les réceptions de Lyon et Mulhouse la semaine prochaine.

Invaincus à domicile

Pas épargnés par les blessures jusqu’alors, Leclerc, Perry, Da Costa, Bault, Marcos, Laakkonen, Coulaud et Narbonne se sont déjà retrouvés sur le flanc depuis le début du camp d’entraînement, les Gothiques doivent redresser la tête après la défaite dans les Hautes-Alpes, face à « la meilleure équipe du circuit, selon Mario Richer. Il fallait une prestation de haut niveau de toute l’équipe pour gagner ce match, et le but encaissé en fin de première période ne nous a pas aidés ». Face à leur deuxième gros adversaire de la semaine, les Amiénois savent qu’ils ne devront pas faire de cadeau pour continuer leur parcours parfait au Coliséum, après des victoires contre Angers (5-0) et Strasbourg (4-1). Pour cela, Mario Richer pourra compter sur ses jeunes, jamais avares d’efforts, à l’image du surprenant Louis Olive, élu meilleur joueur d’Amiens à Gap.

Un match particulier

Un adage veut que les derbies soient des matches différents des autres. Si certaines rivalités font exception, les affrontements entre Amiens et Rouen n’échappent pas à cette règle. Pour preuve, les matches de la saison passée, où les Gothiques ont posé de nombreux problèmes aux Dragons. Si les cinq rencontres (quatre en championnat et une en coupe de France) se sont terminées sur des victoires rouennaises, les trente-sept points d’écart au classement final ne se sont jamais faits ressentir, Amiens poussant Rouen dans ses derniers retranchements à chaque instant. Mario Richer connaît l’importance de la rencontre : « C’est notre rival, et on sait que ce derby est important aussi bien pour les fans que pour l’organisation, avoue le coach. C’est important pour le groupe d’aller chercher ce match, mais ça ne rajoute pas de pression. Que l’on joue Gap, Rouen ou Epinal, on joue pour remporter tous nos matches ».

Rouen à la relance

Face aux Amiénois, il y aura donc le meilleur ennemi rouennais. Après une première semaine parfaite (victoires face à Chamonix, Grenoble et Nice), les Dragons se sont inclinés, mardi soir, contre Bordeaux (6-7), dans un match où les défenses et gardiens étaient à la peine. Nul doute que les normands auront à cœur de remporter ce derby pour se relancer immédiatement, le coach des Gothiques en a conscience : « C’est une organisation qui n’a pas l’habitude d’avoir deux défaites d’affilée, glisse-t-il. Rouen sort d’une défaite et ils vont avoir le couteau entre les dents. Ils seront prêts et vont tout faire pour remporter le match ». De quoi annoncer un match haut en couleurs.

Adrien ROCHER

 

AMIENS – ROUEN

Vendredi 22 septembre, à 20h00,

5ème journée de Ligue Magnus,

Le Coliséum, Amiens.

AMIENS : Buysse et Savoye (gardiens) ; Bault (?), Favarin, Guillemain, Karmeniemi, Narbonne, Prissaint, Smach ; Da Costa, Giroux, Halley, Kuralt, Laakkonen, Marcos (?), Matima, Olive, Romand, Suire, Trabucco, West. Absents : Coulaud, Perry, Leclerc.

Laisser un commentaire