FOOTBALL : Coup d’arrêt pour l’Amiens SC

Cohérents et appliqués en première mi-temps, les Amiénois ont finalement sombré en l’espace de deux minutes au retour du vestiaire (0-2). Cette défaite, la quatrième de la saison, stoppe ainsi de manière brutale la série de victoires entamée contre Nice.

Dangereux sur coups de pied arrêtés

Dos au mur après deux défaites consécutives en championnat, les Marseillais prenaient rapidement le contrôle du match. Mis à la faute, Amiens concédait un premier coup franc que Florian Thauvin, seul au second poteau, ne parvenait guère à convertir (5e). La finalité était la même pour la tête d’Ocampos, sur un centre venu de la droite de Sakai (17e). Très incisif dans les duels, les locaux continuaient à repousser avec beaucoup d’ardeur les assauts des joueurs de Rudi Garcia. A l’image de Gouano, auteur d’un retour décisif pour contrer une bonne frappe de Payet (24e). Finalement peu sollicité, Gurtner réalisait son premier arrêt sur une volée de Thauvin aux vingt mètres, consécutive à une relance dans l’axe d’El Hajjam (28e). Passée cette première demi-heure difficile, Amiens se procurait deux occasions nettes en moins de deux minutes.

Pris de vitesse par Konaté, Gustavo accrochait l’avant-centre picard à l’angle de la surface de réparation marseillaise. Si le coup franc de Kakuta ne trouvait alors aucun partenaire, il obligeait Pelé à réaliser une sortie périlleuse au cœur de ses seize mètres. Et pour cause, malgré le dégagement des deux poings du portier marseillais, le ballon rebondissait et finissait sa course sur le filet supérieur (33e). Dans la foulée de cette première alerte, la doublure de Mandanda se montrait plus solide en repoussant la tête de Konaté, au premier poteau (34e). Entreprenants et sans complexe, les Picards réalisaient même un excellent dernier quart d’heure, au cours duquel Monconduit armait une volée bien captée par le gardien phocéen (36e) alors que le coup franc de Thauvin frôlait la lucarne gauche de Gurtner (39e).

Un quart d’heure fatal

Invaincu sur ses neuf derniers matches face à un promu, l’Olympique de Marseille avait à cœur de ne pas faire mentir cette statistique. Cela a été chose faite en l’espace de deux minutes, fatales à l’Amiens SC, en tout début de seconde période. Pas attaqué, Payet tentait sa chance aux dix-huit mètres sans véritablement mettre en danger Gurtner (47e). Il en était de même pour Ocampos, profitant d’un mauvais alignement de la défense samarienne, auteur d’une frappe manquée (48e). Cependant, cela dénotait de la fragilité amiénoise depuis le retour des vestiaires. Puisque sur un centre anodin de Sakai, Adenon manquait totalement son intervention et voyait le cuir rebondir sur le torse de Njie (0-1, 53e). Inexistant jusqu’ici, l’attaquant marseillais ouvrait donc le score de manière totalement involontaire.

Il ne lui fallait ensuite qu’une poignée de secondes pour doubler la mise. Sur une attaque rapide côté gauche, Thauvin – trouvé dans le dos d’Adenon – servait sur un plateau l’attaquant camerounais qui crochait avec succès Gurtner pour s’offrir un doublé (0-2, 55e). Sonnés, les Amiénois frôlaient même le pire sur un corner repris de la tête, au second poteau, par Rolando (60e). Incapable d’exister depuis la reprise, les joueurs de Christophe Pelissier n’arrivaient pas à augmenter le rythme d’un match lui filant inexorablement entre les doigts. D’autant que les Marseillais se contentaient alors de gérer leur confortable avantage. Les entrées de Gakpé, Traoré et Nathan n’y changeait rien, les coéquipiers de Thomas Monconduit concédaient leur quatrième défaite de la saison, la deuxième en trois matches au stade de la Licorne.

Romain PECHON

Amiens SC – Olympique de Marseille : 0-2 (0-0)

Stade de la Licorne, Amiens

Affluence : 11 698 spectateurs

Arbitre : M. Lesage

But : Njie (53e, 55e)

Avertissement : El Hajjam (3e), Gouano (14e), Gustavo (32e), Njie (40e), Zambo Anguissa (81e)

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano, Adenon, Dibassy – Manzala (Gakpé 62e), Zungu (Nathan, 81e), Monconduit (c.), Ielsch (Traoré, 67e) – Konaté, Kakuta.

Remplaçants : Bouet (g.), Cissokho, Ngosso, Nathan, Bourgaud, Gakpé, Traoré.

Entraîneur : Christophe Pelissier

Olympique de Marseille : Pelé – Sakai, Rolando, Rami, Amavi – Zambo Anguissa, Gustavo – Thauvin (Sarr, 88e), Payet (c, Sanson, 76e), Ocampos – Njié (Germain, 67e).

Remplaçants : Escales, Evra, Sertic, Kamara, Sanson, Germain, Sarr.

Entraîneur : Rudi Garcia

FOOTBALL – Harrison Manzala : « Pas un match comme un autre »




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.