HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques chutent à Epinal

Après une belle victoire face à Angers, Amiens voulait confirmer, en déplacement à Epinal, pour y affronter un GamYo critiqué après une prestation en demi-teinte à Bordeaux (défaite 5-2). Dominateurs mais inefficaces, les Gothiques ont chuté, mais ont laissé entrevoir de belles choses pour la suite.

Amiens touche du bois

D’entrée de match, les Amiénois se montrent pressants. En supériorité, Romand dévie un tir de Smach qui finit sur la barre (3è), avant de voir Kuralt partir en contre face à Hocevar (8’). Le gardien slovène fait l’arrêt, posant la première d’une prestation de grande classe. Epinal sort timidement la tête de l’eau, mais fait pourtant mouche. A leur tour à cinq contre quatre, les Spinaliens font tourner le palet jusqu’à un tir de Nikiforuk, seul dans l’axe, qui trompe Buysse (1-0, 9’09). Le coup est rude pour des Gothiques qui posent énormément de problèmes à un Epinal en manque de repères.

Epinal reprend le contrôle

La vitesse des attaquants fait mal aux gros gabarits défensifs des Vosgiens, mais l’efficacité fait cruellement défaut aux hommes de Mario Richer. Et Epinal est à deux doigts d’aggraver le score en supériorité, lorsqu’un tir est dévié sur le poteau, puis poussé au fond, mais M.Barcelo le refuse pour une position illicite d’un attaquant (22’).

Amiens peut souffler mais souffre lors de ce tiers médian. Mulle part en contre, mais Buysse, auteur également d’un gros match, parvient à le stopper (25’). Le scénario de la première période est cette fois inversé. Le Epinal dominateur est proche de se faire surprendre par des Amiénois qui procèdent en contre. Laakkonen (11’ et 14’) est à deux doigts d’égaliser, mais le mur Hocevar stoppe ses tentatives.

Hocevar ferme la porte

A l’entame de la dernière période, on ne voit alors plus comment les Gothiques peuvent battre l’international slovène. Romand et Halley parviennent à combiner, mais ne trouvent pas la faille (2’), puis Prissaint obtient une superbe occasion, mais il manque le cadre alors que Hocevar était enfin battu (9’). On comprend alors que rien ne peut arriver à Epinal. La fin de match se résumé pratiquement à un attaque-défense, mais les Vosgiens font bloc devant un Andrej Hocevar qui repousse toutes les tentatives cadrées d’Amiens. Battus mais ayant affiché un visage conquérant pendant une rencontre compliquée, les Gothiques peuvent sortir la tête haute de Poissompré, avant de recevoir un Strasbourg qui a reçu deux claques en deux matches.

Adrien ROCHER

EPINAL – AMIENS : 1-0 (1-0, 0-0, 0-0)

Poissompré, Epinal

Affluence : 2050 spectateurs

Arbitre : M. Barcelo

BUTS : 1-0, Nikiforuk (AN, assisté de Mosienko et Silas), à 9’09.

EPINAL :

Attaquants :

Robin Soudek – Ryan McDonough – Matt Carter

Tyler Mosienko – Joshua Gratton – Alex Nikiforuk

Alexandre Mulle – Mathieu Briand – Pierre-Antoine Devin

Kevin Lorcher – Anthony Rapenne – Quentin Fauchon

Florian Sabatier

Défenseurs :

Connor Varley – Lee Baldwin

Stephen Silas – Vincent Llorca

Thibaut Farina – Maxime Martin

Gasper Susanj

Gardien :

Andrej Hocevar

Remplaçant : Isaac Charpentier (G). Entraîneur : Brad Gratton.

AMIENS :

Attaquants :

Tommy Giroux – Mario Valéry-Trabucco – Anze Kuralt

Philippe Halley – Janne Laakkonen – Jérémie Romand

Rudy Matima – Joey West – Louis Olive

Loïc Coulaud – Kevin Da Costa – Thomas Suire

Défenseurs :

Ondrej Smach – Jonathan Narbonne

Léo Guillemain – Lauri Karmeniemi

Axel Prissaint – Romain Bault

Gardien :

Henri-Corentin Buysse

Remplaçant : Lucas Savoye (G). Entraîneur : Mario Richer.

 




  • Laisser un commentaire