VOLLEY-BALL : L’AMVB trébuche

Vous lisez bien : l’équipe d’Ali Nouaour a bien fait nul (2-2) face à l’équipe de Harnes hier soir, mercredi.
Les coachs picards et pas-de-calaisiens s’étant tous les deux accordés sur le fait qu’il était inutile d’épuiser leurs joueurs en cette phase de préparation alors que le rythme est déjà très soutenu, ils ont alors prudemment décidé de disputer ce match en quatre sets.

Un match au bilan partagé

Le premier fut remporté par les Harnésiens (26-24) alors que les Amiénois peinaient quelque peu à prendre leurs repères et à rentrer dans le rythme soutenu de ses voisins sans oublier les accumulations d’erreurs de services et de réceptions.
Il faut dire que nos Aigles ont remporté leurs deux premiers matches amicaux contre une équipe de Ligue B (Saint-Quentin) et que cette performance n’avait pas échappé à l’attention de Harnes, tout juste promus en Élite. Ces derniers ont ainsi donc tout donné pour être à la hauteur des adversaires qu’on leur avait décrit et ont ainsi redoublé d’énergie pour prouver leurs compétences.
« Nous nous sommes repris au deuxième set, souligne l’entraîneur. Les joueurs ont été plus respectueux des consignes, plus appliqués et tout simplement plus efficaces. On a alors mérité la victoire (25-19). Même schéma pour le troisième set, la concentration était là donc on a logiquement gagné (25-21). En revanche, je ne sais pas ce qu’il s’est passé au 4ème set. C’est mon plus gros regret de ce match car on aurait pu conclure et repartir avec 3-1. Mais au lieu de ça, on a courru après le score et Harnes a fini par arracher le nul (25-23) « .

Une préparation qui continue

Alors que le coach a profité de ce match pour continuer de faire tourner son effectif et que Peter Krizanovic a rejoint son équipe, il sait que la fatigue commence à se faire sentir. Pourtant, dès demain, une séance de musculation et de récupération est prévue afin d’être en pleine forme pour la réception de Reims (N2), vendredi, à 20h15, au gymnase de la Paix, suivi, dès dimanche par le tournoi organisé entre neuf équipes.
« J’espère vraiment que nous allons montrer le visage conquérant que nous avons su montrer face à Saint-Quentin », confie le coach.

Harnes – Amiens MVB : 2-2 (26-24, 19-25, 21-25, 25-23)

Quadrone, Mbutngam, Krizanovic, Al Jaf, Hachemi, Carrate, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Camille MARSIGLIA