Actu

E-SPORT : Les derniers carrés des LCS EU

on

Derniers carrés des play-off du Summer Split des LCS EU

Alors que la fin de saison approche, toutes les équipes encore en course ont dans le viseur la qualification pour les Worlds. Lors de ces play-off des LCS, trois enjeux existent et créent une réelle émulation au sein des candidats pour la victoire finale. La première place est synonyme de qualification directe, tandis que chaque place apporte des points de championnats qui cumulés à ceux obtenus lors du Spring Split qualifient le premier.

Ce week-end, deux matchs dont l’issue semblait évidente avaient lieu. Les G2 rencontraient Splyce et les UOL affrontaient les Misfits. Les vainqueurs rejoignaient les demi-finalistes H2K et Fnatic.

Des demies-finales surprenantes en play-off des LCS EU : G2 – Splyce

G2 s’est fait cueillir à froid. C’est ce qu’on retiendra de la première game, ainsi que le besoin de contrer le Galio de Sencux. Le midlaner de Splyce a montré que le rôle de frontlane lui sciait particulièrement bien. Les carry de G2 s’en sont retrouvés asphyxiés passées les 30 minutes de jeu. Les manches suivantes ont tourné à l’avantage de G2, qui ont parfaitement appliqué la méta.

La manche 3 a amené des sueurs froides, puisque le pick Rakan a été décisif pour Splyce. Equipé d’un encensoir ardent dont le passif profite à l’ensemble de l’équipe grâce à son shield et son heal, le champion s’impose comme God tier sur le rôle de support. Son kit très complet et sa flexibilité dans les différentes drafts en font indéniablement l’un des champions phares du patch 7.16, comme en témoigne son ban lors de la dernière game.

Et ce sont les G2 qui ont fini par s’imposer dans un BO qui s’est révélé très serré. La dernière partie en témoigne, puisque l’écart en gold n’a pas dépassé les 4k lors de la partie avec pas moins de trois retournements d’avantage. La victoire s’est jouée sur un teamfight remporté par la qualité du Jarvan d’Expect : les G2 passent en demi-finale et affronteront les H2K, sachant que la victoire assure une qualification directe aux Worlds pour G2.

Des demies-finales surprenantes en play-off des LCS EU : Misfits – UOL

Pour UOL, ce match était le moyen de confirmer qu’ils pouvaient continuer à faire partie des grands d’Europe. Après une victoire lors des IEM et une belle performance lors des Rift Rivals, l’équipe a baissé en niveau dernièrement. Misfits en revanche continue à monter en intensité de jeu. Porté par leur carry AD français Hans Sama, l’équipe commence à trouver une synergie et à produire un jeu pertinent dans cette méta ou le teamfight est primordial.

Malheureusement, il n’y a pas eut de match. Misfits était très largement au dessus des licornes. A la fois dans la draft, mais aussi sur les mouvements ingame. Par conséquent, arrivé à la phase de teamfight Misfits n’avait pas l’opportunité de riposter. D’autant plus que le choix a été fait de pick des assassins tout au long de la game en midlane. Les choix d’un Talon et d’un Kassadin pour Exileh ont complètement nulifié sa capacité à impacter les parties.

Derrière, Hans Sama a brillé lors de ce BO, démontrant sa qualité sur Tristana. Bien aidé par des supports permettant la prise d’aggression, l’ADC français a à chaque partie pris l’avange sur ses adversaires et permis un snowball sur les objectifs et les fights. Misfitfs s’impose 3-0 dans ce BO où UOL est complètement passé à travers. Il leur restera une chance de qualification lors du tournoi régional, alors que Misfits avance en demi-finale pour affronter les FNC.




  • [pro_ad_display_adzone id="32713"]

    About Guillaume Caruel

      Recommended for you