HOCKEY-SUR-GLACE – Mario Richer : « L’important est de progresser »

Pour sa deuxième saison à la tête des Gothiques, Mario Richer a supervisé et mené dans sa totalité le recrutement amiénois. Après une première année de transition, le Canadien espère bien grimper dans la hiérarchie nationale même s’il ne perd pas de vue le différentiel de moyens entre son équipe et les candidats naturels au titre.

Quel est l’enjeu de cette saison ?

Depuis quelques années l’équipe a sombré, l’objectif est de monter l’équipe le plus haut au classement et avoir des meilleurs objectifs. C’est sûr si tu répètes toujours les mêmes choses tu reviens au même résultat. Comme je l’ai dit tantôt on doit changer la configuration de l’équipe : plus vieille, plus d’expérience, plus homogène. L’équipe ne sera pas construite que sur un seul trio mais nous allons avoir quatre trios qui sont capables de jouer en tout temps avec des joueurs intenses et intelligents. On espère donc avoir une meilleure saison.

Les actionnaires vous ont-ils donné un objectif précis de place ?

Non, il n’y a pas d’objectif de place, on n’a pas parlé de ça encore. L’important est de bien progresser, de donner un bon spectacle ici et de rapporter des victoires à Amiens.

Il y a malgré tout la volonté de s’infiltrer dans les quatre premiers ?

Ça serait l’idéal, il faut faire notre possible pour être le plus haut possible au classement mais ce sont des choses que tu ne contrôles pas. C’est sûr qu’il y a des équipes qui ont énormément augmenté de budget et il y a des équipes qui l’ont même explosé cette saison. Eux, c’est clair et net qu’ils veulent avoir le championnat.

C’est la raison pour laquelle le recrutement a été basé sur des joueurs plus expérimentés mais aussi plus intenses…

Oui, ce sont des joueurs intenses mais aussi beaucoup de joueurs avec une meilleure vision du jeu, des joueurs plus intelligents, plus smart comme on dit en anglais. Ce sont des joueurs qui vont mieux contrôler la rondelle, qui vont être capables d’avoir plus d’offensives, de plus créer donc un peu ce que l’on va voir.

Il y a malgré tout un regret d’avoir perdu Joël Champagne et cela a-t-il freiné votre recrutement ?

Oui c’est sûr, cela a retardé un peu le recrutement car les sous qu’on lui offrait on ne pouvait pas les offrir à d’autres joueurs cela a donc bloqué un peu mais cela fait partie des négociations. C’est du passé et il faut passer à une autre étape.

Le recrutement est terminé ?

Le recrutement est terminé, nous avons nos joueurs dont dix étrangers. Il y a encore de la place pour un autre mais nous n’avons plus de budget.

Cela peut-il encore évoluer en cours de saison ?

Ce n’est pas moi qui tiens la bourse donc pour l’instant on fait avec ce que l’on a et on commence avec ça.

Est-ce que l’enveloppe salariale est similaire à celle de l’année dernière ?

L’enveloppe est la même que toutes les dernières années.

C’est la première vraie saison avec les nouveaux investisseurs, est-ce que cela peut changer beaucoup de choses ?

C’est sûr que les investisseurs ont perdu beaucoup d’argent l’an passé. Ils travaillent très fort pour garder l’équipe à Amiens, c’est cela qu’il faut comprendre déjà. Donc cette année, ils ne veulent pas perdre d’argent, ce qui est normal, et puis l’année prochaine on verra au niveau de l’investissement mais eux ce qu’ils veulent c’est de ne pas perdre d’argent cette saison et de remettre l’équipe en haut du classement et atteindre des finales dans les prochaines années.

Est-ce que ce n’est pas rassurant, malgré tout, de voir que le budget d’Amiens a été le premier à être validé ?

C’est toujours la difficulté pour moi de faire venir les joueurs ici car on sait que nous on est sain au niveau de notre budget, ce que l’on offre et il n’y a pas d’argent au noir qui est donné, pas de contrat frauduleux qui sont faits. On est clair dans nos choses mais on sait qu’il y a quelques équipes qui ne sont pas réglo mais la ligue les accepte toujours. Le problème est là.

Propos recueillis par Romain PECHON

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques veulent repartir de l’avant

Rédacteur football.
Vous suivrez avec moi toute l’actualité de l’Amiens SC au plus près de l’équipe pour sa première saison en L1.

Laisser un commentaire