FOOTBALL : L’AC Amiens vaincu mais officiellement maintenu

Battu sur la pelouse de Croix (1-0), l’AC Amiens a pu compter sur les défaites de Wasquehal, Dieppe et Calais pour assurer mathématiquement son maintien en CFA. Avant d’entamer une septième saison consécutive dans un championnat dont l’appellation change pour (re)devenir « National 2 », les Amiénois ont encore deux matches à jouer afin de terminer cette saison sur une bonne note.

Adrien repousse l’échéance

Au terme d’une saison difficile et particulièrement tendue, l’AC Amiens a donc gagné le droit de disputer une saison supplémentaire au quatrième échelon du football français. « Le maintien est enfin acquis. Nous avons deux semaines de tranquillité devant nous, cela faisait très longtemps que nous attendions cet air frais, se réjouit Azouz Hamdane. Dans notre situation, on ne prêtait pas attention à la manière avec laquelle ce maintien serait acquis. C’est mathématiquement fait et je pense que nous l’avons obtenu contre Poissy et Wasquehal, le plus dur a été fait sur ces deux matches. »

Face à une équipe de Croix en manque de confiance, l’AC Amiens prenait rapidement le contrôle des opérations. Alors que les Amiénois peinaient à déstabiliser le bloc nordiste, les Croisiens se montraient particulièrement dangereux sur chaque ballon de récupération. A la réception d’un centre au point de penalty de De Araujo, Hassani reprenait le cuir en première intention mais voyait sa tentative être repoussée par Adrien (10e). Il en fut de même pour Betina qui butait à deux reprises sur le portier picard (20e, 31e).

Betina fait la différence

Si les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score de parité, un Amiénois ne tardait guère à faire la différence. Prêté par l’Amiens SC à Croix, Samuel Betina finissait par trouver la faille depuis l’entrée de la surface de réparation (1-0, 54e). « Ce but est un scandale, peste l’entraîneur samarien. Ce n’est pas possible de valider un but hors-jeu comme celui-ci. Il y a un hors-jeu de près de deux mètres, le joueur en question masque de notre gardien de but et je me demande même s’il ne touche pas un peu le ballon. C’est un cas d’école de ce qu’est un hors-jeu de position. »

Menés au score, les joueurs de l’AC Amiens se créaient plusieurs occasions de revenir dans la partie mais l’efficacité leur faisait à nouveau défaut. Zobiri était trop court pour reprendre victorieusement un centre de Youssoupha (60e), tandis que Matondo voyait sa tentative repoussée sur la ligne par un défenseur nordiste (64e). Enfin, Dilemfu plaçait une ultime frappe stoppée par une forêt de jambes adverses (77e). « Malgré la défaite, je suis content du match de mes joueurs. Nous avons été très bons dans la construction et la conservation du ballon, nous avons les occasions mais nous avons manqué de précision dans la finition », conclut Azouz Hamdane.

Romain PECHON

Croix – AC Amiens : 1-0 (0-0)

Affluence : 420 spectateurs.

Arbitre : M. Jouffrey.

But : Betina (54e)

Avertissement : Martinez (90e)

AC Amiens : Adrien – Ameur, Bellaïd (c.), Martinez, Youssoupha – Matondo, Sagouti – Samb, Isambart (Dilemfu, 55e), Labhiri (Nzeza, 80e) – Zobiri (Da Veiga, 70e).

Entraîneur : Azouz Hamdane

Sans Maquinghem et Despois

Suspendu, Émeric Maquinghem, titulaire habituel au poste de latéral droit, n’était pas du voyage à Croix. Après avoir longuement hésité sur l’identité de son remplaçant, Lory Ballustre étant également indisponible, Azouz Hamdane a finalement opté pour Sofian Ameur. Autre coup dur, le forfait de dernière minute de Mickaël Despois, auteur de treize buts cette saison. Touché aux adducteurs, le milieu offensif a été ménagé dans l’optique où la réception de la réserve du LOSC, le 13 mai prochain, devenait un match décisif pour le maintien.

FOOTBALL : Le match du maintien pour l’AC Amiens ?




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.