Logo Amiens Métropole

Actu Sports

CYCLISME : Roger Walkowiak a suivi Ferdi Kubler

on

Imprimer

CYCLISME : Roger Walkowiak a suivi Ferdi Kubler

En l’espace d’un mois, le Tour de France a perdu deux de ses anciens vainqueurs. Début janvier, le Suisse Ferdi Kubler nous avait quittés à l’âge de 97 ans. Ce fut pour nous l’occasion de se rappeler l’hégémonie du cyclisme suisse, au début des années 50, avec non seulement Ferdi Kubler mais aussi Hugo Koblet.

Les deux hommes, complètement différents, avaient remporté le Tour de France en 1950 et 1951. A la fin de l’article, nous signalions que désormais le plus vieux vainqueur du Tour encore en vie, était Roger Walkowiak, lauréat en 1956. Longtemps, ce Tour de France est resté le plus beau, le plus indécis de toute l’histoire.

Dans ses mémoires, Jacques Goddet le patron du Tour et du journal l’Equipe, ne cessait de tresser des louanges à Roger Walkowiak, coureur plus que moyen mais qui, au début de l’épreuve, a su s’immiscer dans une échappée royale, revêtir le maillot jaune et ensuite parfaitement gérer sa course. Roger Walkowiak avait finalement remporté l’épreuve sans gagner aucune étape à la tête d’une équipe provinciale au sein de laquelle figurait notre ami, l’Amiénois Pierre Pardoën.

Ce dernier fut éliminé rapidement de la course mais après le Tour, il eut la possibilité de disputer de nombreux critériums. Notamment celui d’Amiens sur le circuit de la Hotoie. Nous revoyons le timide, l’effacé Roger Walkowiak, moulé dans son beau maillot jaune. Walko comme on l’appelait familièrement, n’a vraiment remporté qu’une course dans sa carrière et ce n’était pas n’importe laquelle.

Quand il arrêta sa carrière, Walko originaire de Montluçon ne roulait pas sur l’or. Il continua de mener une existence discrète et parfois, il était invité sur la Grande Boucle.

Ainsi, en 2002, alors que nous mêmes étions sur le Tour, nous nous rappelons avoir bavardé avec ce petit bonhomme, resté d’une grande simplicité. Longtemps, on a parlé de « Tour à la Walko » pour souligner le fait que la course, avait été animée et indécise jusqu’au bout. Roger Walkowiak est parti à son tour à 89 ans et désormais, c’est l’Espagnol Federico Bahamontes, « l’Aigle de Tolède » qui est le plus âgé des anciens vainqueurs du Tour.

Avec Kubler et Walkowiak, c’est une partie de notre jeunesse qui s’en va. Une époque où le cyclisme était encore à visage humain et qui voyait les coureurs présenter un visage reconnaissable pour les spectateurs.

Lionel Herbet

Retrouvez le restaurant Little Big Jack à Amiens

About La Rédaction

Photo du profil de La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.

Recommended for you

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *