HISTOIRE : Nacera Baghdad, pionnière en Picardie

Le 11 avril 2001 est une date importante sur le plan de la boxe féminine en France et partant en Picardie.

En effet, dans la ville de Saint Amand les Eaux, près de Valenciennes, a lieu le 1er Euro féminin amateur.

Il faut savoir que la boxe féminine n’a été reconnue officiellement par la Fédération française de boxe qu’en mai 2 000. Ce qui n’empêche pas la FFB d’organiser des championnats de France dès 1999 et de participer à une Coupe d’Europe féminine.

Les règlements sont similaires. Les arbitres et les juges sont les mêmes que pour les masculins sauf que les combat se déroulent sur la distance de trois reprises de deux minutes. Les arbitres doivent protéger les boxeuses et dès qu’il y a une nette supériorité de l’une des deux combattantes, il faut stopper le combat.

A ce premier Euro de Saint Amand les Eaux, participe l’Amiénoise Nacera Baghdad qui a 21 ans et a déjà disputé 13 combats (11 victoires et deux défaites).

Cet Euro réunit vingt nations.

Pour son premier combat, auquel nous assistions, Nacera Baghdad se mesure à la Turque Hurry Kale et s’impose aux points et se qualifie pour les demi-finales, sous les yeux de ses parents tandis que dans son coin, opère son nouvel entraineur Said Bennajem .

Présent dans la salle, le DTN Dominique Nato est catégorique : « Les femmes ont le droit de s’exprimer sur un ring ».

Nacera réalise un excellent combat et affiche de gros progrès.

Double championne de France des légers, Nacera semble bien partie pour réussir une belle carrière.

Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.