VOLLEY-BALL : Un succès synonyme de podium pour l’AMVB

0
52
VOLLEY-BALL : AMVB C’est une belle première victoire !

VOLLEY-BALL : Un succès synonyme de podium pour l’AMVB

Auteur d’un début de saison plutôt satisfaisant, les joueurs d’Ali Nouaour recevaient l’équipe de Michelet-Halluin, ce samedi 29 octobre. Un match à enjeu qui pouvait permettre à l’AMVB de conforter sa place dans les quatre premiers, une position synonyme de qualification pour les play-offs. Les coéquipiers du capitaine Ndakimboulet ont pu compter sur le soutien d’un public des grands soirs, qui a mis l’ambiance tout au long de la rencontre pour vaincre une équipe très solide sur le plan défensif. 

Un premier set partagé

D’entrée de match, l’AMVB prenait les commandes du set sur un service adverse et n’allait plus les lâcher. Ce point faisait d’ores et déjà raisonner le gymnase, le public entrait en fusion avec ses joueurs au fur et à mesure des points qui se jouaient. Pour autant, le score ne s’envolait ni d’un côté ni de l’autre, la rencontre était serrée, le plus grand écart recensé étant de cinq points à l’avantage de locaux qui s’appuyaient sur la solidité de leur libéro Romain Lemere, auteur d’un magnifique point (9-6). Les protégés d’Ali Nouaour se montraient également présents au contre, en repoussant à plusieurs reprises les assauts adverses. Des blocs qui vont permettre d’emporter ce premier set au bout du suspense 26 à 24.

Crédité d’un bon début de match, Clément Couillet se mettait en valeur par des services mettant en difficulté les visiteurs, mais aussi grâce à des attaques très bien menées et conclues. On le retrouvait au four et au moulin, présent à la réception de chaque ballon, le jeune pointu samarien était félicité par ses coaches et par ses coéquipiers faisant le chaud à chaque point marqué.

Un relâchement sévèrement payé

Après un premier set serré mais remporté par les Amiénois, le deuxième acte s’avérait très différent du précédent. Effectivement, les locaux allaient très vite être dépassés par les attaques adverses, seulement six points de joués mais déjà cinq points d’écart en faveur de Michelet-Halluin. Une fois la colère de Nouaour passée, durant un temps mort, l’AMVB allait montrer un meilleur visage en construisant des attaques. Mais il n’y avait rien à faire, la défense adverse en faisait voir de toutes les couleurs, les uns après les autres, les attaquants samariens échouaient face à leurs adversaires bien décidés à ne pas se laisser abattre. La réception étant trop fébrile, les points défilaient et les Amiénois n’y étaient plus. Un set qui se terminait sur le score de 16 à 25.

Un repos qui fait du bien

La pause allait faire du bien à Clément Couillet et sa bande, que nous retrouvions plus concentrés à l’entame de ce troisième set et qui ne cessaient de réclamer plus de bruit de la part du public. Un set qui s’avérait être un plaisir à regarder, tant le spectacle était au rendez-vous. Les Amiénois se voyaient être contrés à de multiples reprises, mais également sanctionnés par le duo arbitral pour des fautes de filet évitables, de quoi agacer le capitaine Ndakimboulet. Mais les joueurs de l’AMVB n’allaient pas s’avouer vaincu, bien au contraire. La troupe allait de nouveau s’appuyer sur ses valeurs collectives pour remonter au score (17-17), avant de prendre l’avantage et de s’envoler vers le 25ème point victorieux. Le tout jeune Couillet, du haut de ses 21 printemps, allait éblouir la salle de son talent, accompagné par Romain Quadrone, auteur de quelques superbes points, pour le plus grand plaisir du public présent. Un troisième set remporté 25-22, donnant une grande confiance aux locaux.

Un collectif bien soudé

À l’entame de ce quatrième set, qui pouvait s’avérer décisif pour l’AMVB, les locaux se montraient, à la surprise générale, totalement méconnaissables face à une équipe de Michlet-Halluin qui jetait ses dernières forces dans la bataille. Ces derniers allaient jusqu’à réussir à mener par huit points dans ce quatrième set (2-10). Les Samariens allaient alors montrer un tout autre visage et l’envie collective faisait le reste. En effet, les joueurs se soutenaient les uns les autres, les remplaçants ne cessaient de donner de la voix, suivis par le public qui chambrait les adversaires. Les Amiénois se montrent alors présents au contre, auteurs de bons services et de smatches très bien placés, provoquant l’égalisation au score 14-14. Cette très bonne série de points obligeait les visiteurs à prendre un temps mort pour mettre fin à l’hémorragie. 

Le public jouait dès lors un rôle important dans cette fin de match. Sur chaque point marqué, une célébration entraînait l’engouement général dans un gymnase fraîchement rénové. De plus, Ndakimboulet allait assurer l’essentiel grâce à des services surpuissants qui provoquaient des fautes adverses sur les réceptions. À 21-19, les Amiénois ne comptaient plus rien lâcher et voulaient emporter les trois points de la victoire, à l’issue de ce set. Alain Gendron enchaînait les blocs au filet et marquait notamment le point décisif. De quoi permettre à l’AMVB de s’imposer 25-20 dans ce quatrième set. 

Cette victoire samarienne était fêtée comme il se doit par les joueurs qui rentraient en communion avec le public. Musique, danse, cris, tout est bon motif pour fêter ces trois points au combien important au regard du classement. Et pour cause, grâce à sa victoire à mettre en parallèle avec la défaite de Fréjus, l’équipe élite de l’AMVB se classe désormais troisième du championnat Elite masculine. Les Amiénois comptent désormais quatre points d’avance sur le cinquième, qui n’est autre que leur adversaire du soir. Toutefois, il faudra préparer sérieusement la prochaine rencontre du samedi 5 novembre, puisque c’est un déplacement à l’AMS Loisirs de Fréjus qui attend les hommes d’Ali Nouaour. 

Luc BRUMTER

Amiens VB – Michelet Halluin : 3-1 (26-24 ; 16-25 ; 25-22 ; 25-20)

Amiens VB : Quadrone, Artinian, Ndakimboulet (c), Mbutngam, Zerrouki, Krizanovic, Latas, Petit, Couillet, Gendron, Lemere

Entraîneurs : Ali Nouaour, Marc Albers.

Michelet-Halluin : Brilleman, Kreisz M., Van Mackelberg, Vulicevic, Daguenet, Warnault, Mullie, Seguin, Kreisz R. (c), Duhalde.

Entraîneur : Vincent Seguin.




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.