HOCKEY-SUR-GLACE : Il ne manquait pas grand chose aux Gothiques

La Saxoprint Ligue Magnus entamait ce vendredi soir son deuxième quart de la saison régulière avec, au programme, un déplacement à Epinal pour les Gothiques d’Amiens. Un match attendu, tant l’on connait la belle atmosphère qui règne à Poissompré, et les suspensions auxquelles doivent faire face les amiénois. Sont en effet suspendus pour ce match le gardien Mitch O’Keefe (1 match), Maxime Legault (2 matches) et le coach Mario Richer (3 matches). Corentin Cunsolo débute donc dans les cages, et Mario Richer assistera au match… depuis les tribunes.

1er tiers-temps

On attendait un Gamyo d’Epinal dominateur à domicile, le match part cependant sur des bases très équilibrées. Les deux équipes s’installent tour à tour dans les zones offensives adverses dans un match d’une bonne intensité, mais très propre. Les deux gardiens sont ainsi mis à contribution. Il est plaisant de constater que les Gothiques semblent trouver des automatismes offensifs et sont bien plus fluides sur leurs sorties de zone qu’en début de saison. Ces derniers finissent d’ailleurs le premier tiers-temps de bien belle façon. Il faut d’abord un très bel arrêt d’Hocevar pour empêcher Béron, parti en échappée, d’ouvrir le score. Sur l’action qui suit, Rudy Matima lance un palet à la cage, Riendeau est au rebond et pousse le palet dans le but du revers, bien aidé par la pression de Berzins (0-1, 17’43, Riendeau ass. Berzins et Matima). Probablement le meilleur moment pour ouvrir le score.

2ème tiers-temps

Le deuxième tiers-temps s’avère être tout aussi intense que le premier, mais les deux équipes laissent plus d’espaces. Les occasions deviennent donc plus nombreuses, à l’image de cette parade EXTRAORDINAIRE du jeune Corentin Cunsolo devant Hordelalay, esseulé au deuxième poteau. Le back-up amiénois ne peut cependant rien faire quand Arrossamena se joue de Fabien Bourgeois derrière la cage et a le champ libre pour égaliser (1-1, 33’43, Arrossamena ass. Gutierez). Les Gothiques ne veulent pas laisser le doute s’installer et repartent à l’offensive. Yanick Riendeau, qui avait quelques minutes auparavant manqué un face un face avec le gardien spinalien, ne laisse aucune chance à ce dernier quand l’occasion se présente à nouveau. Contrôle, tir rapide du poignet en mouvement, le Sniper amiénois y va de son doublé (1-2, 34’27, Riendeau ass. Berzins et Narbonne). Dans la même configuration, Champagne touchera la barre transversale quelques instants après. Deux tiers-temps de belle facture pour les Gothiques.

Yanick Riendeau confirme son statut de meilleur pointeur de Saxorpint Ligue Magnus. Photo d'archive : Leandre Leber - Gazettesports.fr
Yanick Riendeau confirme son statut de meilleur pointeur de Saxoprint Ligue Magnus. Photo d’archive : Leandre Leber – Gazettesports.fr

3ème tiers-temps

On aurait aimé que les amiénois gardent cet avantage et s’imposent à Poissompré. Mais le début de ce dernier tiers sera assez frustrant pour les Gothiques. Béron se procure une belle occasion sur un contre, mais les spinaliens récupèrent le palet et Sabatier remonte rapidement la glace, feinte un défenseur et bat Cunsolo sur un beau tir dans l’angle opposé (2-2, 41’38, Sabatier ass. Leblond). 20 secondes plus tard, c’est l’ex-amiénois Danick Bouchard qui part en contre et se joue de Mathieu Brisebois, avant de battre de sang froid le portier picard (3-2, 42’01, Bouchard ass. Cacciotti et Susanj). Les Gothiques auront bien du mal à s’en relever et les occasions amiénoises se feront moins nombreuses et moins franches. Quelques pénalités seront distribuées des deux cotés empêchant l’installation d’un véritable rythme dans cette fin de match. Enfin, à une petite seconde du buzzer final, Hordelalay profite des espaces laissés dans la défense amiénoise pour inscrire un quatrième et dernier but (4-2, 59’59, Hordelalay).

Deuxième défaite consécutive, donc, pour les Gothiques. Mais ces derniers n’ont pas démérité et ont su, sur deux tiers au moins, prouver leurs progrès dans des circonstances difficiles. Il ne manque pas grand chose… Des signes encourageants pour des amiénois, sixièmes au classement, qui recevront le leader Bordeaux mardi au Coliseum (20h) et les Dragons de Rouen dimanche prochain (19h). Un beau programme !

Luc ROHAUT




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.