Bernard Boullenger venait du volley-ball

Après Jean Fontaine voici deux ans, après Julien Burnay, un autre grand dirigeant de l’Amiens SC vient de s’en aller. Bernard Boullenger était une figure bien connue du monde sportif de la ville.

Les proches qui avaient l’habitude de le rencontrer ces derniers temps, n’ont malheureusement pas été surpris. Notre ami Bernard Boullenger, figure importante de notre club, vient de nous quitter.

Il avait 86 ans. Il était né à Quevauvillers et il présentait cette particularité de n’avoir jamais, dans sa jeunesse, pratiqué le football.

Mais lorsqu’il avait été appelé à intégrer le club, juste après le dépôt de bilan en 1987, il s’était investi totalement pour apporter son concours au redémarrage du club. « En 1987, j’ai en effet été appelé dans le comité de surveillance avec Julien Burnay » nous avait-il à l’époque, souligné.

Par la suite, Bernard Boullenger avait écrit pour le journal du club et il poursuivait « le foot m’a tendu la main et je me suis plongé dedans. »

Les soirs de match à la Licorne, il était spécialement chargé de l’accueil des délégués et du corps arbitral. Une mission qui lui plaisait beaucoup tandis que parallèlement, il exerçait un rôle de dirigeant au sein de formations de jeunes du club. Notamment les  U16 Nationaux et c’est ainsi qu’il eut le bonheur de côtoyer des éducateurs tels Franck Blondeau, Thierry Dobelle, Paul Imiéla, Christophe Raymond, Patrick Maison avec qui il partageait son temps à l’époque où fonctionnait une équipe C à l’Amiens SC.

Mais avant son entrée à l’ASC, Bernard Boullenger avait été un grand dirigeant en… volley-ball. Il fut le président du club d’Amiens qui dans les années 80, évoluait dans le gymnase Jean Bouin en D2 et attirait beaucoup de monde. Il souhaitait alors que ses joueurs ne soient pas que des sportifs mais aussi des hommes qui réussiraient ensuite leur vie d’homme.

Ainsi, Alain Bacro et Michel Lechifflart incarnent cette reconversion réussie. De1976 à 1980, Bernard Boullenger fut le président de la Ligue de Picardie de volley-ball.

Sur le plan professionnel, Bernard Boullenger avait décroché le Bac en 1948 puis était diplômé en Capacité de Droit. Il avait exercé en tant que professeur de français au Collège Saint Martin, il avait ensuite changé de direction puisque devenant le patron du magasin La Hutte, rue de Noyon à Amiens.

Toute la famille de l’ASC présente à la famille de Bernard Boullenger ses sincères condoléances.

Lionel Herbet




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.