On n’arrête plus les Amiénois

Au bout de cinq rencontres dans la Domino’s Ligue 2, les Amiénois surprennent agréablement. Après Lens, ils sont allés s’imposer à Nîmes. Les Amiénois sont irrésistibles : ils montent sur le podium.
Le mois d’août aura été tout à fait exceptionnel pour les joueurs de l’Amiens SC qui viennent d’aligner trois victoires consécutives en championnat et surtout deux à l’extérieur. Ce vendredi, au stade des Costières, bien que menés à deux reprises, ils sont parvenus à renverser la situation et à s’imposer au terme d’une fin de match haletante.

Depuis le début de saison, les Amiénois répètent qu’ils sont solidaires, qu’ils bossent les uns pour les autres
De plus, les buteurs à Nîmes ont été différents : un défenseur Dibassy, et deux milieux de terrain Bourgaud et Fofana. Cela prouve que le danger vient de partout.

Le classement du Championnat des pelouses qui mentionnait la dernière place de Nîmes était exact. Les joueurs de l’ASC étaient certes prévenus mais cette pelouse bosselée était pire que prévu et n’avait pas été arrosée en dépit de la fournaise qui régnait sur le stade des Costières.

Cette première mi-temps a vu dans l‘ensemble un bon comportement des équipiers de Monconduit qui firent l’impossible pour bien jouer au sol. Ils eurent beaucoup de mérite.

Malheureusement, l’ASC se faisait piéger une fois de plus sur un coup de pied arrêté puisque sur corner, Rachid Alioui reprenait de la tête hors de portée de Régis Gurtner (13e).

Les Nîmois gardaient leur but d’avance durant six minutes puisque sur joli coup franc, Emmanuel Bourgaud égalisait (19e) : 1-1. Remis en selle, les Amiénois eurent la possibilité d’aggraver le score surtout par Charrier dont la frappe était repoussée par le gardien Gallon. Mais dans les dernières secondes du temps additionnel, Rachid Alioui encore lui, réussissait un vrai chef d’œuvre en décochant un tir très pur qui ne laissait aucune chance à Gurtner(45+3).

La deuxième période allait voir le match basculer en faveur des Amiénois qui égalisaient grâce à Fofana, d’une belle tête (67e). Fofana venait d’entrer en jeu à la place de Ngosso. Et puis ce fut au tour de l’ancien Sedanais Bakaye Dibassy de donner le but de la victoire en reprenant de la tête un centre venu de la droite par Bourgaud (76e). Il fallait tenir dans le dernier quart d’heure. El Hajjam se faisait sécher par un Nîmois qui était expulsé. El Hajjam se faisait soigner puis revenait courageusement sur le terrain que venait de quitter Mamilonne blessé semble-t-il à une cheville. Les dernières secondes étaient palpitantes mais les Amiénois conservaient leur but d’avance. Avec dix points, l’ASC monte sur le podium. Qui l’aurait imaginé au début du mois ? Nul doute que dans quinze jours, avec la venue de Tours, la Licorne devrait exploser au niveau de l’affluence.

Nimes- Amiens : 2-3 (2-1)
Arbitre M. Bien

Buts : Alioui (23e, 45e) pour Nîmes ; Bourgaud (19e), Fofana (67e), Dibassy (76e) pour Amiens.

Amiens SC : Gurtner- El Hajjam, Adenon, Lefort, Dibassy- Monconduit, Bourgaud, Soumah, Charrier, Ngosso puis Fofana (62e)- Tinhan puis Mamilonne (86e)
Entraineur Christophe Pélissier

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.