Napoleon Cup : La marche était trop haute face à Trois Rivières

Les Gothiques entamaient ce vendredi soir au Coliseum la saison 2016/2017, dans le cadre de la Napoleon Cup, un rendez-vous de pré-saison désormais incoutournable. Et les premiers adversaires de cette saison n’étaient pas des moindres, puisqu’il s’agissait de l’équipe Québécoise des Patriotes de l’Université du Québec à Trois Rivières. En « apéritif », les spectateurs avaient pu assister à la victoire des Nottingham Panthers (Angleterre) face aux Huskies de Kessel (Allemagne) sur la marque de 3 à 0. Une rencontre intense disputée dans une excellente ambiance sur la petite glace du Coliseum, la Grande Glace ayant subi un léger coup de chaud ces derniers jours.

1er tiers-temps

Cette dernière était cependant bien garnie lorsque les arbitres ont, pour la première fois de la saison, lancé le palet sur la glace. Le match ne tardait pas à démarrer puisque dès la 3ème minute, Trois Rivières partait en contre et Lemay trompait la vigilance de Mitch O’keefe sur un décalage (0-1). Le match ne se refermait cependant pas et les Gothiques, quelques instants après un tir sur le poteau de Kazarine égalisaient sur un tir de Yannick Riendeau de la ligne bleue. Un tir qui semblait pourtant anodin mais difficile à arrêter pour le portier canadien qui était masqué (1-1, Riendeau assist. Bault). Une minute plus tard, c’était au tour de Trois Rivières de répliquer et Asselin profitait d’un rebond malchanceux laissé par O’keefe devant la cage amiénoise pour redonner l’avantage à son équipe (1-2). C’en était fini de ce premier tiers disputé et agréable !

IMG_4243

2ème tiers-temps

Le deuxième tiers partait lui aussi sur les mêmes bases et les Gothiques parvenaient à se projeter rapidement sur les phases offensives. Toutefois, malgré une belle discipline affichée sur la glace et des intentions, les Gothiques ne parvenaient toujours pas réellement à inquiéter Trois Rivières et les tirs de Brisebois (26ème) et Bault (37ème), ne trouvaient que le poteau et le plastron du gardien. L’UQTR en profitait et aggravait le score juste avant la pause sur une action joue autour des cages amiénoises par le biais de Beaudry (1-3).

IMG_4271

3ème tiers-temps

Le match gagna alors en intensité et les universitaires québécois montraient alors toute l’étendue de leur jeu physique, typiquement nord-américain. Les amiénois, ne parvenant pas quant à eux à profiter des avantages numériques et des opportunités de but (Champagne trouvant à nouveau le poteau après une belle feinte, 41ème), allaient subir la dure loi du hockey. Les québécois, opportunistes, vont plier le match par trois fois, par Saint-Hilaire (44ème, 1-4), Poudrier (52ème, 1-5) et Slight (55ème, 1-6).

IMG_4392

Nul doute qu’il y aura de nombreux enseignements à tirer de ce match, dont de nombreux positifs. Les Gothiques terminent leur préparation physique et semblent clairement être tombés face à excellente équipe. Ce soir, les amiénois auront l’occasion de se racheter face à Nottingham (Coliseum, 20h30). Le rendez-vous est donné !

Luc ROHAUT




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.