Pélissier « Il n’y a pas le feu en la demeure »

Troisième journée du championnat Domino’s Ligue 2 au stade de la Licorne, ce vendredi, entre l’Amiens SC et  Niort. Venu en salle de presse au terme de l’entrainement de ce jeudi après-midi, Christophe Pélissier estime qu’en dépit du petit point récolté sur six possibles, « il n’y a pas de péril en la demeure et que l’équipe produit du jeu et se crée des occasions ».

Si on consulte les statistiques des trois matches officiels disputés depuis le début de saison (deux en championnat et un en coupe de la Ligue), il s’avère que l’Amiens SC et Niort, sont sensiblement de qualité égale. Toutefois au-delà de la qualité du jeu qu’elles déploient et de la possession du ballon, force est de constater qu’elles ne marquent pas beaucoup même si elles se procurent des occasions de but.

L’efficacité offensive leur fait donc, pour le moment,  défaut. L’ASC et Niort n’ont marqué qu’un but en championnat et aucun en coupe. Autre similitude : à trois jours d’intervalle, l’ASC et Niort se sont déplacés à Strasbourg et se sont inclinés sur le même score de 1-0.

Pour revenir à la coupe de la Ligue, à Niort et à Amiens, les deux entraineurs Denis Renaud et Christophe Pélissier ont fait tourner leur effectif. Ce vendredi, l’Amiens SC sera privée de son attaquant Kamara qui est suspendu. A Niort, Dembelé qui a purgé son match de suspension à Strasbourg pourrait être intégré.

Les Chamois totalisent un point de plus que l’ASC car ils ont obtenu deux nuls : 0-0 contre Lens et 1-1 contre Laval. Il est évident qu’un nouveau partage des points des Chamois serait un excellent résultat alors que l’ASC est plutôt dans l’obligation de l’emporter. Mais l’entraineur amiénois ne veut pas précipiter le mouvement et garde sa sérénité.

« D’abord, nous n’avons pas d’obligation de résultat car elle existe chaque week-end. Il n’y a pas de pression ni d’obligation sur ce match contre Niort.
L’obligation que nous avons est de réaliser un bon match et d’être dans la continuité de ce que nous avons fait jusqu’à présent. Nous savons que sur la durée et compte tenu de nos prestations, cela va finir par payer. Le danger serait de ne pas rester lucide et de vouloir changer le tout. Il faut garder le positif et je ne vois pas pourquoi, il y aurait péril en la demeure.
Je n’ai pas peur car si tel était le cas, je ne ferais pas de sport de haut niveau. Moi, je vois le contenu des matches et les contenus sont parfois trompeurs sur des victoires. Malheureusement pour ce qui nous concerne, il n’y a pas de victoire mais je sais que notre projet est cohérent.
Je l’ai dit en sport, on ne respecte que ceux qui gagnent. A nous de gagner et d’être respecté.»

Travail, rigueur et concentration, tel est le leitmotiv de Pélissier. « Ces trois mots sont hyper importants pour être plus performants » a-t-il conclu.
Par rapport au match de Strasbourg, Pélissier reconduit le même groupe à l’exception de Kamara remplacé par Mamilonne.

Ce vendredi à 20 heures à la Licorne
Amiens SC- Chamois Niortais

Lionel Herbet




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.