La société des courses s’affiche pour « Amiens for Youth »

Au cours d’une réunion à enjeux nationaux – la prochaine est programmée lundi 25 juillet (début des opérations à 12 heures) – que le public n’avait d’ailleurs souhaité bouder, la société des courses amiénoises n’a pas manqué l’occasion d’afficher ses convictions. Sa volonté à renforcer, encore et toujours, ce lien qui l’uni à la municipalité et dont l’étroite complicité perdure depuis quelques temps déjà.

« Nous souhaitions, à notre façon, promouvoir la candidature de notre ville au statut de capitale de la jeunesse en 2019. Un projet audacieux intitulé « Amiens for Youth » et dénote d’un dynamisme local mais nécessite également une mobilisation générale » évoquait Carole Savreux. Directrice d’un hippodrome du Petit Saint Jean qui levait ainsi le voile sur sa détermination à vouloir prêter son concours.

aaf4d05a-b6df-4c29-ab3c-322975e15cb2
Crédit photo : Jérôme Billet « Ch’ti Photos Hippiques »

Aux premières… loges et entre deux prestations, les majorettes « Les Ravens » se révélaient aussi de la partie. Jeune association, elle donnait le ton d’une manifestation à la (douce) saveur de sensibilisation. Avant qu’une banderole riche en couleurs ne soit déployée, à plusieurs reprises devant la tribune. Comme pour marquer les esprits.

Sur la piste, Dominick Locqueneux est lui-même parvenu à cela, triomphant successivement avec Beatnik Turgot puis Vic du Noyer. Un doublé réalisé au cours d’une manifestation où le « régional » Laurent Verva faisait sien un symbolique prix Amiens for Youth. Avec patience et « au terme d’un parcours sur mesure » osait-il préciser, il amenait Biba d’Abbeville sur la plus haute marche du podium. « C’est une chic jument qui méritait de remporter son épreuve » soulignait l’intéressé avant que Duflot, adjoint municipal ne lui remette le prix.

Saisissant…l’opportunité, ce dernier encourageait encore une fois à l’union sacrée : « Cinq villes demeurent en lice, Amiens représente la France. Le verdict tombera le 16 novembre. D’ici là, libre à chacun de se démarquer, de porter bien haut nos espoirs. N’hésitez pas à traduire votre soutien en rejoignant la communauté via le site amiens.fr » Une sollicitation, un engouement que partageait d’ailleurs Philippe Levasseur, président de la société des courses, qui pourrait (peut-être) offrir à la cité amiénoise une consécration qu’elle est en droit d’ailleurs de revendiquer. Un challenge qu’elle désire – plus que tout – mener à bien…

  • La société des courses accueille une nouvelle réunion à enjeux nationaux lundi 25 juillet. Début des opérations à 12 heures. Plus d’infos : hippodrome-amiens.fr

Fabrice Biniek




  • Laisser un commentaire