Actu

JEUX OLYMPIQUES : Qui portera le drapeau à Rio ?

on

Qui portera le drapeau à Rio ?

Michel MACQUET l’a fait …

C’était ce jeudi 27 avril, l’opération Rio – 100.

Organisée par le comité national olympique  et sportif, cette manifestation s’est déroulée dans le cadre prestigieux du Palais de Chaillot à Paris et c’était une belle idée que de réunir de nombreux athlètes français, venus de toutes les disciplines et qui ont déjà gagné leur billet pour Rio.

Objet également de ce grand rendez-vous, outre le fait de découvrir les tenues officielles qui seront portées par nos sélectionnés à Rio,  tenter de désigner qui sera celui ou celle qui portera le drapeau français au moment de la cérémonie d’ouverture des Jeux.

Auparavant, cette tâche concernait surtout le CNOSF. Désormais et c’est une bonne idée, ce sont les athlètes eux mêmes qui feront leur choix. Alors, toutes les supputations sont du domaine du possible.

Ce porteur, ce sera Teddy RINER, Tony PARKER voire  Renaud LAVILLENIE. Il faudra toutefois patienter un peu avant que nous ne connaissions l’heureux élu. Car porter le drapeau français c’est un immense honneur pour celui qui en a la charge. Plus que tout autre sélectionné, le porteur du drapeau c’est à la fois le capitaine d’équipe, celui qui devra aussi aller encourager les autres Français dans des disciplines différentes de la sienne.

Cela nous ramène 52 ans en arrière aux Jeux de Tokyo en 1964. Michel MACQUET disputait ses 3e Jeux après ceux de Rome et de Melbourne. Il avait été choisi pour être le porteur du drapeau français et cet honneur était tout à fait logique et mérité.

Le porteur du drapeau était en effet un athlète picard puisque né à Amiens. Pour les jeunes générations, il faut se rappeler que Michel MACQUET possédait un bras phénoménal puisqu’il avait aussi joué au handball. Né à Amiens, Michel MACQUET n’a jamais porté le maillot d’un club de la région et son activité professionnelle, il l’avait accompli en tant que directeur des sports de la ville de Marignanne. Mais c’est à Hyères que nous l’avions rencontré alors qu’il était chargé de gérer le Vélodrome de la ville sur la piste duquel lequel devaient s’illustrer nos grands champions picards notamment Philippe ERMENAULT, Francis MOREAU, Christophe CAPELLE et plus tard Philippe GAUMONT.

1964-Michel-Macquet[1]

Michel Macquet aux JO de Tokyo (1964). Crédit photo : www.femme2sport.com

Lorsqu’il fut en retraite, Michel MACQUET revint en Picardie et à son décès, il a été inhumé au cimetière du Crotoy  le 5 juin 2004.

Pourquoi le Crotoy?

Tout simplement parce que le grand père de Michel MACQUET avait été  marin pêcheur au Crotoy. Le jour de ses obsèques, le grand  champion Alain MIMOUN s’était spécialement déplacé.

Pour nous, c’est l’occasion de rappeler sa mémoire car vraiment il a été un grand champion dans une discipline (le javelot) qui, à l’époque, était outrageusement dominée par  les Finlandais

Lionel HERBET




  • About Leandre Leber

      Recommended for you