[MUAY THAI] Une coupe d’Europe pour Numa Decagny

A Antalya, en Turquie, Numa Decagny vient de remporter un nouveau titre EMF en – 71 kg – Class A.

Le club de Muay Thaî d’Amiens était présent par son combattant mais aussi avec Didier Jumel en tant qu’arbitre international au sein d’une délégation Française de 13 combattants.

Après les événements tragiques de vendredi dernier, les organisateurs du tournoi ont respecté une minute de silence. Didier Jumel et Numa Decagny  ont été touchés par cette marque de sympathie envers les Français présent en Turquie.
Le président de la fédération Turque s’est même personnellement déplacé à l’hôtel de la délégation  Française pour présenter son soutien à la France et rendre hommage aux victimes.

Les combats avaient commencé dès le vendredi matin avec l’entrée en lice de Numa Decagny avec comme objectif de remporter la Coupe Européenne. Son premier adversaire était Turque et boxait devant son public, le combat se fait en 3 rounds de 3 mn… Les consignes du coin Français a été de s’adapter à son adversaire un peu plus petit mais plut trappu. « Il envoyait pas mal de crochets et j’ai donc travaillé en conséquence :  la distance et le corps-à-corps en me protégeant bien. La technique fonctionnait et j’ai continué comme ça sur les 3 rounds. » explique Numa et qui rajoute :  « J’ai voulu abréger le combat pour m’économiser, mon adversaire était fatigué et donc j’ai accélère ».Dans les dernières secondes du combat le Turque a été compté suite à des enchaînements genoux-coudes. L’arbitre a mis fin au combat.

Le prochain combat n’était que deux jours après. Le samedi matin Numa s’est entraînée pour garder le poids et l’après midi, il a été soutenir les Français.

La finale se faisait encore contre un Turque, Mustapha Gümus. Bon techniquement, de taille équivalente mais plus trapu aussi.  « J’étais prudent et j’ai utilise la même tactique que la fois d’avant. J’ai été plus agressif dès le second round car il montrait des signes de fatigues. J’ai accélère dans le 3eme round avec du corps a corps coup de genoux et coup de coup au visage. Il a été ouvert à la pommette. L’arbitre nous a alors séparé. Et, Gümus est partie directement dans son coin ! Il a discuté avec son coach et il n’a pas repris le combat !! «  nous relate Numa Decagny.

Le bilan est donc de deux combats par arrêt dans les 3ème rounds et la coupe ! La délégation Française a brillé avec un total de 12 médailles (5 or, 5 argent, 2 bronze).

Il reste à Numa Decagny à poursuivre lors des championnats de France Class A qui se dérouleront sur l’année.

 

Léandre Leber

 

 

 




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.