Hier Amiens a eu son étape du Tour de France, cela faisait 11 ans que le Tour n’avait pas fait escale chez nous.

Sur cette cinquième étape c’est l’allemand André Greipel qui s’est imposé au sprint devant le cirque Jules Vernes. Le picard et premier français Arnaud Démare termine 7é de cette étape. Au classement général, Tony Martin conserve le maillot jaune.

Mais le Tour est bien plus qu’une course, bien plus que du vélo. C’est un événement où l’on se retrouve, où l’on se rappelle. Le verbe se rappeler était bien approprié hier à l’occasion de cette étape consacrée au souvenir de la grande guerre. Mais dans le contexte de cet article, certaines personnes comme Stéphan se souviennent des années passées avec le Tour de France :

« Ce n’est pas mon premier Tour de France. Dans les années 90 quand il était passé à Vignacourt, le village de mes parents j’étais gamin et heureux de regarder passer le peloton. Aujourd’hui je viens voir un spectacle que toute la France aime. J’étais cycliste, je le suis toujours et j’aime ce sport. C’est l’occasion de voir des amis. Nous allons passer l’après-midi et peut-être même une partie de la soirée ensemble. » Dit-il sur le impatient de les retrouver.

stephan

 

Stephan et des souvenirs de cycliste.

Au-delà du vélo, la Grande Boucle c’est aussi la ferveur des grands événements, la mise en valeur du patrimoine et les rencontres :

« Nous sommes venu à pied voir ce qu’il y a autour, les animations, ce dont nous n’avons pas l’habitude de voir devant la télévision. Nous espérons voir passer la caravane publicitaire. Toutes ces personnes qui gravitent autour c’est impressionnant. Il y a quelque instants nous avons discuté avec un couple d’Australiens très sympathiques. Si nous rencontrons d’autres touristes nous leur feront découvrir notre belle ville d’Amiens. » Témoigne Jacqueline venue avec son mari et sa petite fille.

DSCN1078

Jacqueline à droite venue avec son mari et sa petite fille.

Evidemment les commerçants du centre-ville ont volontairement joué le jeu. Par exemple le bar « Chez Froc » (prononcez « fro ») situé rue de la république a sorti le grand jeu pour cette journée mémorable :

« Nous avons ouvert une terrasse éphémère d’une journée, c’est la première fois que nous le faisions. Le baptême est consommé. Nous sommes une dizaine de personnes, pratiquement tout le monde étaient au travail. Aujourd’hui c’était particulièrement un exercice d’adaptation parce qu’on ne savait pas à quoi s’attendre. Il y avait plus de clients que d’habitude. » Explique Pascal le gérant de l’établissement.

Le temps d’une journée la magie du Tour a envahie Amiens.

Francis LETOCART




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.