Le dernier meeting d’athlétisme organisé par l’Amiens Université Club fut l’occasion de rencontrer quelques athlètes. Nous avons décidé de dresser quelques portraits. Parmi ces personnalités, des champions ou de futurs champions ou de simples compétiteurs. Mais tous sont avant tout des passionnés de leur discipline.

150627-MEETING-ATHLETISME-11-GAZETTE-ROLANDSAUVAL

Gaetan Bucki, actuel champion de France du lancer de poids. Ce grand gaillard, mesure 1 mètre 94 pour 117 kg. Il a remporté l’épreuve de poids avec un lancer à 19m 99.  Ce nordiste qui dispute aujourd’hui le meeting international de l’Artois, casse les idées reçues sur le lancer de poids et toute la préparation qui en résulte.

« Au lancer du poids, la préparation se fait lors de séance de vélo, de natation, d’entraînements techniques et de musculation évidemment. C’est une discipline complète. Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, c’est principalement les jambes qui travaillent. Elles allègent la charge. Le bras est là pour terminer le geste. »

150627-MEETING-ATHLETISME-10-GAZETTE-ROLANDSAUVAL

Mikhail Abramchuk : second de l’épreuve de poids avec 19 mètres 79, le biélorusse s’est fait devancé au tout dernier essai par Gaetan Bucki :

 « Je représente la Biélorussie à travers le monde. J’ai 22 ans, mon objectif c’est les Jeux Olympique de Rio l’année prochaine. Je suis prêt, mais il faut travailler beaucoup pour se qualifier. C’est la première fois que je viens en France. Je reviendrai l’année prochaine pour gagner c’est sûr. »

auc meeting 2015 0437 - leandre leber - gazettesports

Yanis Souaber : Le junior de l’Amiens U.C termine 4é de l’épreuve de marche avec 22’05’’18. Il fait partie des grands espoirs de l’Amiens Université Club. Devant son public pour lui c’est presque un devoir de se dépasser.

« Quand je suis devant mon public je suis chez moi, à la mais’on. Ici j’ai envie à chaque fois de faire quelques tours avec le groupe de tête et montrer que je suis présent. Je suis encore jeune, ça va venir et je veux montrer de quoi je suis capable. J’ai 18 ans, je veux rêver et pourquoi pas faire les J.O, me qualifier et faire une médaille. Mais le niveau est très élevé. »

auc meeting 2015 0376 - leandre leber - gazettesports

Cyril Leblond : Ce marcheur licencié à Rouen est originaire de Picardie. Dans le monde du sport amateur, il faut beaucoup de volonté pour s’entraîner seul:

« Je m’entraîne principalement dans mon village à Beaucamps-le-Vieux, sans piste avec des marques au sol faites avec une roue de géomètres. Et puis l’hiver je tourne dans les rues du village avec une lumière de nuit et des repères pour faire des exercices fractionnés. Je me débrouille. »

auc meeting 2015 0214 - leandre leber - gazettesports
Léa Plumecocq, lièvre sur l’épreuve de 800 mètres féminins.

Lors de ce meeting, nous nous sommes posé la question suivante: A quoi sert le lièvre lors d’une course d’athlétisme ? Pascal Machat, le directeur technique régional nous répond :

« Le lièvre c’est celui qui va mener la courses sur de bonnes bases, celles demendées par les athlètes de pointes. Aujourd’hui nous souhaitions courir sur du 3’36, 3’37 à Amiens, c’est du niveau international. Avec ce temps, c’est possible de décrocher une médaille sur les grands championnats européens. Ça permet aux athlètes de ne pas prendre le vent de se laisser emmener de trouver du relâchement. Aujourd’hui c’est très difficile de faire une performance sans lièvre. » 

Francis LETOCART




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.