Des championnats de France de natation qui ont eu lieu la semaine dernière à Limoges, nous avons eu la confirmation du (très) haut niveau de Jérémy Stravius. C’est même la première fois que l’élève de Michel Chrétien est revenu avec quatre médailles dont deux d’or (100m nage libre et 100m dos). Du coup,  le monde de la natation et celui de la presse nationale n’y sont pas allés par quatre chemins. Stravius a été désigné le meilleur nageur français ce qui, jusqu’à présent, ne lui était jamais arrivé. Jérémy qui n’aime guère être mis en avant, a dû se résoudre et il a répondu à la proposition du journal l’Equipe qui l’a invité au lendemain de ces championnats de France.

Jérémy réfute d’abord le fait d’être désigné le leader de l’équipe de France. « Je préfère le mot capitaine » a-t-il répondu. Jérémy n’a pas vraiment l’âme d’un leader et il préfère rester en retrait, « quitte à mieux rebondir ensuite ». Jérémy est un garçon réservé et il ne s’en cache pas. Il ne recherche pas la publicité et les honneurs. Quand on l’invite à une réception, il vient comme cela lui est arrivé avec le comité départemental olympique et sportif.

Jérémy Stravius est l’emblème du sport départemental et picard. Il ne veut rien  changer de son comportement et il a bien raison. Il sait qu’il n’est pas fait pour la Gloire.

A la question: qu’est-ce qui vous ferait changer, Jérémy Stravius a simplement répondu: un titre individuel olympique.

Jamais dans l’histoire du sport départemental, un athlète  n’a été champion olympique au plan individuel; Les autres (Roguet, Capelle, Ermenault) le furent par équipes.

Lionel HERBET 

 




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.