HOCKEY-SUR-GLACE : Grenoble frappe fort d’entrée

0
62

Les Gothiques n’auront pas réussi à peser dans ce match 1 et s’inclinent lourdement face aux Brûleurs de Loups 7-1. Il faudra réaliser des performances de très haut-niveau pour espérer embêter ces Grenoblois dans la série…

1er tiers : Grenoble démarre fort

Après seulement 40 secondes, une déviation grenobloise vient frôler la barre de Buysse. Les locaux sont parfaitement rentrés dans la partie, et les occasions se multiplient sur la cage amiénoise. Après plusieurs tirs, les Brûleurs de Loups ouvrent finalement le score après moins de 5 minutes, lorsque Leclerc profite d’un espace dans la défense picarde pour ajuster un tir parfait (4’40 : 1-0).

Les Amiénois réagissent par la suite, et Bault, Maïa ou encore Suire se procurent alors des occasions, sans parvenir à tromper Horak. Les Samariens obtiennent même le premier powerplay de la partie (9’46 Tartari), mais après un bon début de supériorité, les hommes de Mario Richer ont ensuite eu du mal à mettre en place leur jeu.

Après quelques minutes équilibrées, les Grenoblois remettent une grosse pression dans le camp picard, et Fleury est même tout proche de doubler la mise après une magnifique percée dans la défense picarde, à l’issue de laquelle il perd son face à face avec Buysse (13’04). Suite à une mauvaise charge de Legault sur Halley, la tension monte et Guillemain vient lui aussi charger Legault. À l’issue de ce « brassage », Legault et Guillemain écopent de 2+10 et Ladentresse de 2min. À noter la sortie de Buysse, sans doute blessé sur le face à face avec Fleury, et remplacé par Savoye (14’23).

Dans la foulée, Leclerc est tout proche d’inscrire un doublé, mais sa déviation frôle alors le poteau. Ce n’est que partie remise puisque les Grenoblois font tout de même le break quelques instants plus tard, par l’intermédiaire de Treille sur un très belle déviation (16’36 : 2-0). La fin du tiers se rééquilibre à nouveau, mais les Amiénois n’arrivent pas à se créer des occasions face à une grosse défense grenobloise.

Face à des Brûleurs de Loups rentrés très fort dans la partie, les Gothiques sont pour le moment en difficulté et sont logiquement menés 2-0.

2ème tiers : Des Grenoblois impitoyables

Les locaux démarrent idéalement ce 2ème acte, puisqu’après quelques secondes, au terme d’une très belle action collective, Hardowa vient inscrire le 3ème but (20’48 : 3-0). Amiens est sonné, et dans la foulée, Savoye gagne un face à face pour empêcher Grenoble de s’envoler (21’10). Kramar écope ensuite de 2min (21’27) permettant aux Picards de repartir de l’avant. Cependant, la défense iséroise se montre à nouveau impériale pour tuer la supériorité samarienne.

Les Gothiques se retrouvent à nouveau en powerplay (25’10), mais une nouvelle fois, l’attaque picarde ne parvient pas à se montrer dangereuse. C’est ensuite au tour de Prissaint de rejoindre la prison, mais cette première supériorité iséroise ne trouve pas la faille, la faute notamment à 3 beaux arrêts de Savoye.

Mario Valery-Trabucco qui a réduit le score ce soir d’un superbe tir sous la barre.

S’en suit alors une très longue phase de jeu, sur laquelle les Grenoblois viennent siéger dans le camp picard sans pour autant mettre en danger Lucas Savoye; mieux ce sont les Picards qui reviennent alors dans le match grâce à un tir imparable de Trabucco sous la barre (34’42 : 3-1).

La suite du match est très rythmée, et les deux équipes se rendent alors coup pour coup, faisant briller Savoye et Horak. Mais en fin de tiers, Plouffe rejoint la prison pour crosse haute (38’37). Les Brûleurs de Loup en profitent rapidement, et au terme d’une belle action en triangle, Bisaillon ajuste parfaitement Savoye (39’03 : 4-1).

Les Amiénois n’ont pas démérité dans ce deuxième acte, mais Grenoble se montre pour le moment impitoyable et possède 3 buts d’avance à l’entame du dernier acte.

3ème tiers : Dernier acte à sens unique

Comme à chaque début de tiers dans ce match, les Grenoblois entament parfaitement ce dernier acte et Savoye doit réaliser plusieurs arrêts pour empêcher les locaux de creuser encore. La domination iséroise s’accentue suite aux 2min de Bélisle (46’23), mais la défense amiénoise se montre alors très solide pour tuer cette supériorité.

Mais les Picards sont totalement dominés depuis la reprise de ce tiers, et à force de subir, les visiteurs craquent à nouveau (49’01 Legault : 5-1). La situation ne s’arrange pas lorsque Bélisle retourne en prison (51’13). Grenoble ne se fait alors pas prier pour enfoncer le clou, lorsque Champagne envoie un bijou de passe pour Hardy dans le slot, qui trompe alors Savoye (53’15 : 6-1).

Bélisle retourne à nouveau en prison (54’13), et même punition pour les Amiénois, puisque Kearney vient ajouter un 7ème but (55’07 : 7-1). L’issue de cette rencontre semble acquise et plus aucun but ne sera marquer, défaite finale 7-1 pour Amiens.

Plus forts durant toute la rencontre, les Brûleurs de Loups ont logiquement remporté cette première manche. C’était à prévoir, mais les Gothiques sont bel et bien face au plus gros défi de leur saison avec cette demi-finale face aux Grenoblois.

Play-offs : Demi-finale 

Match 1 : Grenoble – Amiens : 7-1 [(2-0)(2-1)(3-0)]

Buts pour Grenoble : Leclerc assist Hardy 4’40; Treille assist McEachen 16’36; Hardowa assist Latendresse, Tartari 20’48; Bisaillon en sup assist Leclerc, Hardy 39’03; Legault assist Tartari, Latendresse 49’01; Hardy en sup assist Champagne, Leclerc 51’51; Kearney en sup assist Champagne, Hardy 55’07

Buts pour Amiens : Trabucco assist Poudrier, Narbonne 34’42

Quentin Ducrocq

Crédits photos Jerôme Fauquet

TOMMY GIROUX : « Il n’y a pas de secret, contre Grenoble il faut que tu travailles plus fort qu’eux »




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.