FOOTBALL : Amiens souhaite poursuivre sur sa lancée

0
70

Face à une formation angevine qu’il admire, Christophe Pelissier espère cependant que sa troupe ne reviendra pas « bredouille » et poursuivra sa belle série.

Toujours regarder vers l’avant afin de continuer à « assurer ses arrières », tel pourrait être le maître mot de l’Amiens SC, samedi soir sur la pelouse du SCO Angers. Une confrontation qui semble devoir opposer deux formations qui détiennent leur destin au bout de leur pied. Mais qui n’en demeurent pas moins vigilantes…

Privé de « Sehrou Guirassy suspendu ni Stiven Mendoza, grippé toute la semaine et forfait » précisait Christophe Pelissier lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, l’Amiens SC devrait effectuer le déplacement accompagné de Khaled Adenon et Jack Lahne. « Nous demeurons cependant dans l’incertitude quant à la convocation de ce dernier » murmurait cependant le responsable technique amiénois.

Face à un hôte dont il salue le potentiel offensif, il espère que sa troupe poursuive sa belle série. Son petit bonhomme de chemin… Invaincu depuis trois sorties, à créditer d’une probante prestation à Reims, l’Amiens SC affiche la farouche volonté de maintenir le cap. Tout en s’efforçant à accentuer l’écart qui le sépare de la zone de turbulence.

Des points encore à collecter

« Il reste dix rencontres. Il convient de les appréhender avec l’envie de les remporter. Et pour prétendre à cela, il faut que nous soyons dans le niveau de performance dans lequel nous sommes actuellement » résume l’intéressé. Avant qu’il rappelle certains fondamentaux.

« Attention, rien n’est fait ! Ce serait le danger de croire que le but est atteint. Je ne regarde pas si nous avons des points d’avance ou de retard. Nous avec le groupe nous travaillons pour  être performant chaque week-end et convoiter les trois unités. Après il y aura des échéances où cela ira moins bien que d’autres. Croyez le si vous le souhaitez, même si je jette un œil sur le classement, notre préoccupation est d’aligner des performances. Et surtout, avec mon staff, de préparer l’équipe. Je ne calcule pas combien de matchs il faut gagner pour se sauver »

Le SCO Angers, ce « modèle »

Décidé à faire fructifier son capital, Christophe Pelissier devrait présenter le même schéma offensif… en dépit de l’absence de Guirassi. « Les joueurs ont leur repère dans ce système. Comme je le dis souvent, tout dépend ce qu’on fait dedans. Je souhaite que l’on conserve la même exigence, la même rigueur. » Ainsi il rêve de prendre la mesure d’un club qu’il garde en exemple. Une formation angevine « qui travaille de façon très humble et bien installée en Ligue 1 » que l’Amiens SC n’est jamais parvenue à dominer au sein de l’élite. « Les séries sont faites pour être brisées » lançait, avec un brin d’humour, l’entraîneur amiénois. Convaincu que ce duel devrait être agréable. « Différent de l’aller où les Angevins avaient pour prétention de fermer la boutique. Et ils avaient réussi.»

 À domicile, cette troupe locale aura à cœur d’imposer sa force athlétique et son habileté notamment sur les coups de pied arrêté. Les amiénois sont prévenus…

29e journée

  • Stade Raymond Kopa, 20 heures, à Angers: SCO Angers (12e) accueille Amiens SC (16e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports (Archives)

FOOTBALL : Rencontre avec Gauthier Banaziak




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.