ROMAIN DESENZANI : « Rester sérieux jusqu’au bout »

0
141

Alors que la deuxième partie de saison a commencé, le défenseur de Longueau, Romain Desenzani nous a accordé une interview.

Arrivé cette été en provenance de l’US Roye-Noyon, le joueur de 25 ans est revenu sur son parcours, son arrivée à Longueau, son début de saison et la fin de saison à venir.

Peux-tu résumer rapidement ton parcours ?

J’ai commencé le foot à Grandvilliers dans l’Oise, puis je suis parti à l’ASBO pendant 3 ans et je suis arrivé à l’ASC en 13 ans DH jusqu’à la CFA 2. J’ai ensuite rejoint l’US Roye Noyon où j’ai passé 4 ans. Et enfin cet été j’ai rejoint Longueau.

Pourquoi avoir quitté Amiens ?

Je n’avais pas forcément ma chance et je pense que j’étais arrivé à un niveau où je stagnais. Je me rends compte encore aujourd’hui que je n’avais certainement pas le niveau pour aller au-dessus.

Tu as choisi de rejoindre Longueau cet été. Pour quelles raisons ?

J’ai passé des super moments à Roye mais sur la fin c’était compliqué. Ensuite Longueau m’a fait une proposition. J’ai parlé avec un ami qui connaissait bien le club, il m’a dit que la structure et le projet étaient intéressants. J’ai ensuite parlé avec le coach et le feeling est bien passé. Tout était réuni pour rejoindre Longueau.

As-tu pensé à partir après la relégation en Régional 2 ?

Non pas du tout, je me rappelle encore du coup de téléphone de mon président. Je lui ai dit que je m’étais engagé et que j’allais tenir mon engagement.

Tu es titulaire indiscutable depuis le début de saison, tu t’y attendais ?

Après avoir discuté avec le coach je savais qu’il m’avait fait venir par rapport à mon expérience. Je m’attendais donc à être un cadre mais delà à être titulaire indiscutable, non. Après j’étais prêt à jouer tous les matchs.

Comment s’est passé ton intégration ?

Cela a été top. C’est la première fois que je vis cela, c’est génial l’ambiance qu’il y a dans le groupe.

Quel est ta relation avec Sébastien Léraillé ?

Je n’avais jamais travaillé avec mais tout se passe bien. C’est un coach qui dit les choses, cela me plaît et il n’y a aucun problème.

La saison se passe parfaitement, tu t’attendais à ce que vous dominiez autant ?

Non pas vraiment. Je connaissais la Régional 2 car j’y ai joué un peu quand  je suis arrivé à Roye et, franchement, je ne m’attendais pas à ce qu’il y ai autant d’écart de niveau. Après on fait les choses comme il faut. À l’entraînement on est sérieux, on fait le nécessaire pour que ça se passe bien.

Votre parcours en coupe de France à été magnifique, avez-vous tout de même un peu de regrets ?

Des regrets pas forcément, après oui les tirs au but c’est la loterie mais pour une R2, avoir fait notre parcours, c’est déjà très beau. Donc non je regrette pas du tout. Après on aurait aimé continuer notre parcours.

Quand on voit ce que Vitré réalise, on se dit que vous êtes tombés contre une très belle équipe et que votre performance est encore plus louable..

Oui, on se dit qu’ils sont encore en lice et qu’ils ont sorti de très belles équipes que sont le Havre et Lyon la Duchère. Donc on a encore moins à rougir de notre performance.

En ce moment vous jouez très peu avec les reports, cela n’est pas trop compliqué à gérer ?

On s’est très peu entraîné ces dernières semaines, c’est un peu compliqué mais avec l’arrivée du synthétique, les choses vont aller beaucoup mieux. En tout cas, ça fait du bien de rejouer.

La montée très bien engagée, comment vois-tu la fin de saison ?

Rien n’est encore fait, il faut rester sérieux jusqu’au bout et pas se relâcher. Il y a encore des matchs à jouer et il faut prendre le maximum de points.

Finir invaincu est un réel objectif en cette fin de saison ?

Ça ne l’était pas au début de saison mais au vu de notre parcours, oui ça l’est devenu. Finir la saison invaincue avec un 32ème de finale de Coupe de France ce serait une saison parfaite.

As-tu l’objectif de rejouer en National 3, voire plus haut ?

Oui pourquoi pas avec Longueau, si on est amené à pouvoir faire monter le club à ce niveau, ça serait sympa. Après est-ce que cela va se faire tout de suite, je ne sais pas.

L’objectif du club sera de jouer les premiers rôles l’année prochaine, tu y crois ?

Oui après j’y vais étape par étape, l’objectif cette saison est de remonter. L’année prochaine sera une autre saison avec de nouveaux objectifs, on verra en temps voulu. Je n’ai pas envie de précipiter les choses, on va d’abord finir cette saison ensuite on pensera à la suite.

Que va vous apporter le nouveau terrain synthétique ?

C’est très positif, que ce soit pour nous, pour les jeunes et pour l’ensemble du club. C’est un formidable outil qui va nous permettre de s’entraîner dans de très bonnes conditions.

Quel est ton avis sur la situation actuelle de l’ASC ?

Je suis les résultats mais sans plus. Ils sont dans une situation délicate mais c’était prévisible au début de saison. Ce n’est pas une grosse équipe de Ligue 1 et on savait qu’ils allaient jouer le maintien jusqu’à la fin de saison. Après ils peuvent se maintenir, en tout cas je le souhaite pour eux et la région.

 

Propos recueillis par Aurélien Finet

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports 

A lire aussi <>

HOCKEY EN SALLE : L’Amiens SC assure l’essentiel en Croatie




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.