HOCKEY-SUR-GLACE : Rendez-vous avec les Démons

0
106

Durant le dernier match des Gothiques, contre Angers, la Rédaction de Gazettesports.fr est allée à la rencontre des Démons, le deuxième groupe de supporters des Gothiques, avec le Goth’s Squad.

Un groupe familial

Ce regroupement de supporters est né en 2006, d’une scission des anciens kops, et aujourd’hui composé d’une vingtaine de personnes « pas toujours présentes » rappelle Bernard, président des Démons, en compagnie de Christelle, membre du groupe.

« On respire le hockey ». Pour Bernard, cette philosophie est arrivée bien plus tard que la création du groupe. A l’origine, son fils était le président, et a laissé le flambeau à son père qui a fait connaissance avec les autres démons pour devenir, par la suite, le « chef ». Pour Bernard, c’est « un groupe familial, une famille, la famille démon (rires). »

Après quasiment treize ans de bons services, les souvenirs sont nombreux dans leurs têtes. Néanmoins, l’un des souvenirs le plus marquant est un souvenir très récent : « Battre Rouen ici, c’est un bon souvenir. » nous répond Bernard. Pour Christelle, les souvenirs sont plus lointains : « Avant on avait une bonne communion avec les joueurs, même avec les autres équipes, avant on allait à Strasbourg, après le match c’était café et petits gâteaux, c’était convivial. »

Un soutien toujours intact pour de grands espoirs

Avant, le groupe se déplaçait souvent, quand les matchs étaient le samedi. Maintenant, la plupart des matchs se jouant durant la semaine, il est plus dur de se déplacer, pour d’évidentes raisons professionnelles. Néanmoins, ils seront bien présents à Bercy, dans moins de deux semaines, une obligation pour Christelle, qui est très optimiste pour ce final four : « Face à Strasbourg, ça va être tout ou rien, on l’a déjà vu cette saison. Et on espère de tout cœur être en finale le dimanche« . Une finale, qui peut se jouer, soit face à Lyon ou Chamonix. Ici, le choix de l’adversaire fait l’unanimité pour les deux supporters : « On veut jouer Lyon. » L’optimisme règne chez ces supporters, qui croient en leur équipe « Le champagne est déjà là, on attend de le déboucher (rires)« . Et avant la finale, une règle prime « Il est interdit de chanter avant Bercy, ni même de parler (rires). » 

Pour la saison régulière, les deux fans espèrent que l’équipe va réussir à prendr eplus de points qu’en ce moment, voyant la baisse de régime de leurs joueurs. Pour les play-offs, Bernard et Christelle espèrent voir leur équipe réitérés leur performance de la saison dernière (demi-finale) voire plus.

Durant le match, les Démons donnent de la voix et vibrent. Les chants à l’unisson sont repris frénétiquement, et chaque action dangereuse fait monter l’excitation. La fin de match contre Angers a illustré ce cas. Les buts des Giroux et Romand pour Amiens et celui de Lacroix pour Angers ont fait passer les Démons par toutes les émotions, même si la déception était de mise après la défaite de leurs joueurs. Malgré cela, le soutien affiché est toujours le même, car ils savent que l’équipe a besoin d’eux, et que leurs chants et encouragements peuvent amener de grandes joies sportives.

Romain Prot

Crédits photos – Léandre Leber – Gazettesports.fr 

A lire aussi >>

HOCKEY-SUR-GLACE : Nouvelle défaite pour les Gothiques




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.