ROLLER-HOCKEY : Pont-de-Metz s’offre un nouveau cador à domicile

0
111

Pour son deuxième match de l’année à domicile, Pont-de-Metz recevait Maisons-Laffitte devant son public mais à la Veillère, le match ayant été délocalisé. L’occasion pour eux de continuer d’espérer une qualification pour les play-off.

Un premier acte équilibré

Après trois premières minutes plutôt à l’avantage des visiteurs, mais sans occasion, ses derniers sont sanctionnés de deux minutes de pénalité. Pont-de-Metz en profite alors pour reprendre le jeu à son compte mais ne parvient pas à marquer.

Après six minutes à se rendre coup pour coup, les visiteurs ouvrent le score sur une attaque rapide. Cinq minutes plus tard, Maisons-Laffitte écope à nouveau de deux minutes, les locaux en profitent cette fois et égalisent par Demaret. Mais à peine trente secondes plus tard Bellanger redonne l’avantage aux visiteurs sur un but litigieux.

Le jeu est équilibré, les deux équipes se créent des occasions sans parvenir à trouver la faille. A la treizième minute de jeu les Messipontins obtiennent un pénalty, qui sera raté. A la dix-septième minute Hard sur un bon shoot permet finalement aux locaux d’égaliser.

Malgré deux minutes de pénalité pour les locaux en fin de période, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score de parité, 2-2.

Pont-de-Metz fait la différence dans le final

La seconde période démarre mal avec une pénalité après une minute trente secondes et un but dans la foulée de Samyn. Les visiteurs reprennent l’avantage, 2-3. Un avantage qui sera de courte durée, puisqu’à la quatrième minute, ils sont une nouvelle fois sanctionnés de deux minutes. Une supériorité dont va profiter les Messipontins pour égaliser sur un tir de loin de Josse. Mais une nouvelle fois les locaux encaissent un but de suite sur un tir pleine lucarne de De Brito, 3-4.

A la neuvième minute de jeu Josse s’offre le doublé pour permettre aux locaux d’égaliser, 4-4. Le match va alors basculer et Pont-de-Metz prendre le dessus. Un peu moins d’une minute après être revenu au score, les Greenfalcons prennent les devants pour la première fois. Sur un contre Josse sert parfaitement au second poteau Hard qui conclut pour le 5-4. Les « verts » poussent mais les visiteurs tiennent malgré deux nouvelles pénalités, grâce à un très bon gardien.

A la seizième minute de jeu en seconde période, les locaux écopent de deux minutes de pénalité. Une infériorité bien gérée, pendant laquelle ils vont même avoir deux grosses occasions de marquer. Maisons Laffitte laisse passer l’occasion de revenir et va le payer. A la vingtième minute de jeu, les locaux font le break, 6-4. Lebret après un numéro de soliste, fait le tour du but et marque d’un revers.

Un avantage que les Picards vont réussir à conserver malgré deux pénalités en fin de rencontre et trente secondes à deux contre quatre.

Une victoire qui satisfait bien évidemment le coach des Greenfalcons, “La victoire fait plaisir, on est dans la lignée de nos derniers matchs. Le succès contre Amiens et le bon match contre Besançon malgré la défaite sont bonifié ce soir par une nouvelle belle performance. Avec cette nouvelle victoire contre un “gros”, le maintien est quasiment assuré et on garde espoir dans la course aux play-offs. La fin de saison va n’être que du bonus. Le but est de se faire plaisir, préparer la saison prochaine et pourquoi pas obtenir notre billet pour les play-offs.”

Une situation qui pousse à regretter un peu le début de saison, “C’est dommage d’avoir manqué le début de saison mais c’est comme ça, on a une équipe jeune. Je pense que l’on a enfin réussi à trouver la bonne formule. L’attitude est très bonne depuis plusieurs matchs, il faut continuer comme cela.”

Les Messipontins ont donc  pratiquement assuré le maintien avec cette victoire et gardent espoir dans la course aux play-offs. Au-delà du résultat, la manière est une nouvelle fois présente.

Prochain match à domicile, le 9 février contre Reims.

Pont-de-Metz – Maisons-Laffitte : 6-4 (2-2)

Buts : DEMARET (11’30), HARD (17’10 et 34’20), JOSSE (30’19 et 33’43) et LEBRET (45’28) pour Pont-de-Metz et FEUVRAY (6’24), BELLANGER (11’57), SAMYN (27’10) et DE BRITO (30’52) pour Maisons-Laffitte

Pont-de-Metz : JORON – THIBARON – TELLIER – DANTAN – BILLORE – LEBRET – JOSSE – TAULE – DEMARET – HARD

Maisons-Laffitte : LOUAP – FEUVRAY – DE BRITO – LERIDANT – MIGEON – BELLANGER – DURAND – SAMYN – MALTAVERNE

Aurélien Finet

Crédit Photo : Reynald Valleron – Gazettesports

A lire aussi <>

BASTIEN MAÏA : « À nous de travailler dur »




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.