VOLLEY-BALL : Longueau Nationale 3, entre défaite amère et revanche précieuse

0
166

Défaite amère pour l’équipe féminine de LAMVB. 

Ce dimanche 20 janvier, les longacoissiennes recevaient une nouvelle fois leurs adversaires, en l’occurrence les filles de Liévin, à domicile. Ce fut le premier match de la phase retour du championnat. À égalité à la 7ème place du classement, c’était un match déterminant pour les 2 équipes.  

 

Dès les premiers points de ce match, la pression est palpable. Le score reste très serré et aucune des 2 équipes ne parvient à prendre le large. En effet, LAMVB mène 8 à 7 au premier temps mort technique avant de se faire devancer 16 à 15 au second. C’est finalement sur un score de 24 à 26 que les filles de Longueau s’inclineront. 

C’est sur le même cas de figure que se déroulera le 2ème set de ce match. Le début de set fut globalement propre et agressif de la part de l’équipe du collectif LAMVB. Cela va leur permettre de mener jusqu’à 8/7. Malheureusement elles n’ont pas été en capacité de tenir le rythme. Effectivement, les joueuses s’essouffleront rapidement permettant ainsi aux liévinoises de prendre le dessus. Celles-ci s’imposent alors sur un score de 25 à 20.  

Déstabilisées par un début de match difficile, l’entame du 3ème set fut compliqué pour les joueuses de Longueau. Elles sont menées 8 à 7 au premier temps mort. C’était pour elles le moment ou jamais de se ressaisir. Grâce à une meilleure communication dans l’équipe et à des attaquantes performantes, la roue a finalement tourné au cours du set. Les points s’enchaînent en faveur de LAMVB leur permettant d’afficher une avance de 6 points au score (15/9).  

L’euphorie n’aura cependant duré qu’un temps car en cruel manque de défense et de bloc, les balles commencent à retomber dans le terrain des longacoissiennes. L’équipe de Liévin a profité de cette perte de confiance progressive pour gagner de précieux points, notamment des rallyes. Importants pour le moral, ils ont contribué à la victoire finale, 25 à 21, des liévinoises.  

Après cette défaite 3/0, les féminines de LAMVB restent perplexes quant au jeu qu’elles ont proposé ce dimanche face à l’équipe de Liévin. En effet, conscientes qu’elles sont capables de mieux elles ne se laissent plus le choix : «Il faut être plus exigeantes avec nous-même, jouer ensemble et communiquer pour gagner le prochain match». Celles-ci se déplaceront le dimanche 27 janvier à Harnes pour affronter les 5èmes du classement N3.  

Cédric Loriette, entraîneur adjoint revient sur ce match : « On ne va pas chercher d’excuse (méforme, maladie,…). Nous souhaitions s’appuyer sur le très bon match de la semaine dernière, et finalement cette rencontre  nous replonge dans l’incertitude. Le staff prend ses responsabilités dans cette défaite mais nous avons été défaillants sur notre bloc/défense pourtant travaillé cette semaine!! L’équipe a besoin de certitudes mais les réussites d’un match ne sont pas confirmées la semaine suivante. L’agressivité au service contre Tremblay n’était plus présente ce dimanche et derrière on doute, on déjoue. La saison est loin d’être finie mais ce match nous montre tout le chemin qu’il reste à accomplir.» 

Entraîneur : Clément Bevilacqua 

Entraîneur adjoint : Cédric Loriette 

Préparateur physique : Olivier Devaux  

EFFECTIF DE LAMVB :  Lentz, Carreel, Cadart, Loubard, Bray, Leclerc, Allemeersch, Canlers, Lebrun, Dubois, Lapeyronie, Devaux, Messina Ondoua. 

 

Victoire Masculine pour l’entame de la phase retour.

Ce dimanche se jouait le premier match de la phase retour pour l’équipe de Longueau Amiens Metropole Volley Ball, à domicile contre l’équipe d’Epernay. Longueau s’impose 3 sets à 1 25-23 ; 25-27 ; 25-20 ; 25-15. Le match aller s’était soldé par une victoire 3-2 d’Epernay sur ses terres, les joueurs de Longueau renouaient alors avec le niveau de la Nationale 3 et avaient eu du mal à trouver le rythme nécessaire pour gagner ce premier match. C’est donc avec un état d’esprit revanchard que les joueurs de Sébastien Maillard ont préparé ce match.

Pourtant les choses débutent très mal, début du match, service Epernay, 4-0 pour Epernay et le premier temps mort demandé par Longueau. Ce scénario se répètera d’ailleurs à l’entame du deuxième et du quatrième set.

« J’ai eu le sentiment que mes gars n’étaient pas chaud, est-ce que l’échauffement a été bâclé ? Il va falloir régler ce problème d’entame de match et de set en général car nous nous faisons trop souvent distancer de 3 ou 4 points dès le début et forcément on doit redoubler d’efforts pour recoller au score. » explique l’entraîneur Longacoissien.

Epernay fait donc la course en tête dans le premier set, LAMVB s’accroche mais ne parvient pas à revenir jusqu’à ce que la machine se lance vraiment en toute fin de set. Les Sparnaciens voient le gain du set se rapprocher mais finalement se font rejoindre sur des services gagnants de Clément Eichelberger et l’entrée de Nassim Khaddou. Coaching gagnant, réaction tardive mais efficace, Longueau fait le hold up du premier set étant mené tout au long mais l’emportant finalement 25-23.

Le deuxième set débute de la même manière que le premier. 4-0 pour Epernay, temps mort. Se faire distancer dès l’entame des sets rend vraiment la tache plus difficile pour être la première équipe à 25 points. Et forcément, même si encore une fois Longueau se remobilise sur la fin du set, ce sursaut est trop tardif cette fois ci et le set est perdu 25-27.

Quelques changements interviennent pour le troisième set, Benjamin Gaillien reprend sa place de réceptionneur attaquant et l’entraineur Sébastien Maillard remplace Léo Lacharme au centre. La dynamique se met en place, les joueurs de Longueau montrent beaucoup plus d’intensité, les intentions sont bien plus franches et les fautes directes gommées. Il leur aura fallu deux sets pour être vraiment chaud et à la hauteur de leur espérance de revanche sur cette équipe. Igor Jérôme prend beaucoup de responsabilité à l’attaque et rend certainement sa meilleure copie depuis le début du championnat. Les scores des troisième et quatrième sets sont sans appel 25-20 et 25-15. Longueau tient sa revanche sur Epernay.

« Encore une fois on est très loin de faire un bon match. L’entame des sets est plutôt catastrophique et nous nous mettons en danger dès le début des sets. C’est toujours plus compliqué de jouer libéré lorsque l’on est mené au score. Après, et heureusement, l’équipe a les capacités de réaction et sait se remobiliser pour recoller et remporter ces sets. Mais il va falloir que l’on trouve des solutions pour éviter de se retrouver toujours à courir après le score. Nous avons eu quelques difficultés de relation passe attaque avec notre pointu, point important à régler aussi car Clément Eichelberger doit être un de nos meilleurs scoreur. C’est là où Igor Jérôme amène son expérience et prend les responsabilités de son statut de cadre de l’équipe. Les autres joueurs viennent chacun apporter leurs petits plus au bon moment et quand ça marche, et bien ça donne des scores comme dans le troisième et quatrième set. » explique l’entraîneur Sébastien MAILLARD. 

LAMVB fait donc une belle opération en remportant ces 3 points et de ce fait prend la troisième place du championnat. À eux désormais de continuer à travailler pour éventuellement aller chercher Caudry actuel deuxième à 2 points devant.

Leur prochain match aura lieu le dimanche 27 janvier à 16h à Boulogne-Billancourt actuellement huitième.

Equipe : Igor Jérome, Benjamin Gaillien, Nassim Khaddou, Rémy Gaillien, Audric Taramini, Aksel Jorgensen, Léo Lacharme, Sébastien Maillard, Rémi Oms, Clément Eichelberger, Marc-Adrien Weyl, Jérémy Vekeman, Grégory Gutierez et Quentin Minot

Entraineur : Sébastien Maillard, Coach : Igor Jérôme

 

Florentin GERBET

Crédits Photos : Reynald VALLERON – GazetteSports

 

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’élite de l’AMVB enchaîne les victoires




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.